Alain DANTINNE


PRÉSENTATION
Alain Dantinne est né le 11 octobre 1951 à Namur.Il a entrepris des études de Lettre dans un premier temps, de Philosophie ensuite. Il enseigne aujourd'hui le Français (dans l'enseignement secondaire) et la Philosophie (à l'Institut Supérieur d'Architecture Saint-Luc, à Liège). Dans les années quatre-vingt, il est le correspondant belge pour deux revues à Paris Gai pied et Masques. Il publie un premier recueil à compte d'auteur en 1979. Le suivant paraît aux éditions André De Rache en 1985, avec un avant-propos de Jean-Claude Pirotte. Trois autres suivront. Les bonnes feuilles de son premier roman (qui paraîtra prochainement) sont publiées dans une revue en France.À partir de l'an 2000, il consacre une plus grande partie de son temps à l'écriture, il se met à écrire des romans, dont un pastiche, Hygiène de l'intestin, qui vient d'être publié aux Éd. Labor. Il participe au Comité de Lecture de L'Arbre à Paroles, l'éditeur de poésie d'Amay et écrit régulièrement dans Les Amis de l'Ardenne, la revue de Charleville.Fils naturel du Velvet Underground et de mai 68, Alain Dantinne na jamais pu placer ses mots dans les vers cadencés de la poésie élégiaque et, s'il utilise le sonnet ou le rondeau, c'est pour mieux en pervertir la forme, en faire surgir tout le poids de l'Existé.Prof de philosophie et de littérature, c'est avant tout le doute qu'il enseigne, une sorte de rage de vivre qu'il veut transmettre à ses étudiants. Sa révolte intérieure, son indicible déchirure recherchent de grands espaces telluriques; il prend alors la route, traverse des cordillères, se perd dans des villes gigantesques, où il frotte sa solitude à la peau du monde. La poésie est pour lui le lieu, le seul, de la réconciliation impossible.

BIBLIOGRAPHIE


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

« Plongez dans le parcours d’un enseignant libre et rétif à toute discipline imposée, imaginatif, fou de poésie et de théâtre ! Un prof philosophe qui voyage et aime partager ses découvertes, n’hésitant pas à transformer sa classe en agora et à pousser chaque élève au bout de lui-même. »Alain Dantinne est poète, romancier et critique. Il vient de publier un tout récent 68 rue des Écoles qui est véritablement roboratif.Les quatrièmes de couverture d’éditeurs se laissent écrire et l’auteur souvent écrase en le minéralisant, son texte dans ces quelques lignes de promo-vente… Heureusement, ces phrases de « com » sont souvent contestées par l‘œuvre elle-même. En l’occurrence, Alain Dantinne, dans 68, rue des écoles