Littérature générale

Née en 1830 seulement, la Belgique a une histoire littéraire relativement courte. Avec Maurice Maeterlinck, Georges Simenon, Hergé ou Amélie Nothomb, elle compte pourtant quelques-uns des auteurs les célèbres de la Francophonie d’hier et d’aujourd’hui. La diversité et la qualité des productions concernent tous les genres littéraires : le roman, la bande dessinée, la nouvelle, l’essai, la poésie ou le théâtre.
Écrites aussi bien par des auteurs de toutes origines vivant en Wallonie ou à Bruxelles que par des écrivains belges établis à l’étranger, voire par des auteurs flamands qui, pour des raisons personnelles ou historiques, ont choisi d’écrire en français, les littératures belges francophones sont aussi multiculturelles que la société belge elle-même. Elles se développent par ailleurs dans le voisinage immédiat d’un autre territoire francophone : la France, pays à la population 15 fois supérieure à celle des Francophones de Belgique et à l’histoire littéraire prestigieuse et multiséculaire. La production littéraire belge a été constamment influencée par son grand voisin, qu’il exerce un pouvoir d’attraction sur des écrivains désireux d’être reconnus et publiés à Paris ou qu’il cristallise le rejet d’auteurs soucieux d’affirmer leur spécificité.
En Belgique, l’industrie du livre s’est essentiellement développée dans l’entre-deux-guerres. Ses fleurons : la bande dessinée, le fantastique, la science-fiction, le policier ou le surréalisme.

Pour un parcours des littératures belges francophones d’hier et d’aujourd’hui, voici quelques suggestions de lecture (hors littérature jeunesse, que vous retrouverez sur cette page, et bande dessinée, à découvrir ici).

 

 

Nos suggestions

Roman

Le pub d’Enfield Road

Un professeur de lycée accompagne ses élèves et quelques collègues en excursion à Londres. Comme on peut s’y attendre, il profite de l’occasion pour prendre quelques moments de liberté dans…

Les fantômes de Théodore

Comme tous les dimanches, Charlie rend visite à son père Théodore. Ces deux-là sont unis par une belle complicité où les mots sont superflus : contemplatifs, ils aiment se gorger des petites…

Cent jours sans Lily

Ce roman met en scène une journaliste, tiraillée entre sa propre enquête et la routine du quotidien qui alimente son désir d'ailleurs. Ses pas l'amènent dans les steppes russes, à New York et sur les…

Contes et nouvelles

Sève de femmes

Suite à un accident, trois amis sont obligés de bivouaquer en montagne. Pour tromper l'ennui, ils se racontent des histoires d'amour, évoquant aussi bien les âmes que le sexe.

Cheveux Rouges

Une jeune femme reçoit les enseignements de Nina, sa grand-mère décédée. Juive, résistante et prisonnière politique pendant la Seconde Guerre mondiale, cette dernière a combattu les monstres afin de continuer à…

Poésie

Mon épopée

Mon épopée n’est pas mon épopée. Mon épopée est l’épopée de Konstantin Peterzhak. Elle constitue le volume 13 des propos tenus des années durant au quotidien par Konstantin Peterzhak. De Konstantin Peterzhak…

Approches de la lumière

« C’est mal connaître la poésie que de la taxer d’inutile. La poésie, par excellence, sert à localiser la Terre. » (GM II, p. 9)Trois recueils sortis de presse simultanément, une rencontre…

Au pays des mots à sons

Le Pays des mots à sons est un pari fou comme un poème qui aurait un conte à rendre à un roman amoureux d'une phrase s'encourant à toutes iambes sur l'océan des mots. Inventé de toutes…

Auteurs à (re)découvrir

Les bons offices

Paul Sanchotte a pour mission de se trouver là où l'Histoire est brûlante, afin d'enquêter, de rédiger des rapports et d'empêcher, si possible, l'irréparable... De la mort des Rosenberg au génocide des Biafrais,…

Ripple-Marks

Ripple-marks (1976) est peut-être le plus grave des livres de Muno. C’est sans doute pour cela qu’il est le plus « farce ». Son narrateur fétiche s’y retrouve, un petit homme effacé et triste, si proche des chapeaux…

Nu-Tête

Cécile, une danseuse habituée à maîtriser son corps, découvre, dans sa vingt-deuxième année, qu’elle est atteinte de la maladie de Hodgkin. L’occasion pour elle de s’interroger sur sa vie. Sur la vie. L’amour, la souffrance,…

Nos classiques

Histoire d’une Marie

Venue de sa campagne, Marie découvre la ville, les hommes… la vie. Jeune et crédule, elle tombe vite sous le charme de ceux qui, du bourgeois cossu à l’apprenti souteneur, tour à tour la séduisent,…

Escal-Vigor

A la mort de sa grand-mère, le jeune comte Henry de Kehlmark revient dans son pays natal. Accompagné de sa confidente Blandine, qui l’aime en silence, il s’installe à l’Escal-Vigor, château familial dominant la…

La Région du Coeur

Dans un mystérieux château se déroulent des évènements insolites. Le narrateur rencontre Nébuleuse, une femme splendide qu’il aime et qu’il perd. En rentrant chez lui, il trouve une photographie de…

Policier ou roman noir

Saison six

Voici une suite à Journal apocryphe : cinquième saison qui paraissait chez Maelström en 2018 dans le recueil Analyse de la menace. On y retrouve les thématiques de prédilection de Pascal Leclercq : un monde qui sombre, une…

À vendre ou à louer

Le monde de Jean-Baptiste déraille alors inexorablement et il se retrouve bientôt pris au piège entre chantages, enlèvements et le charme vénéneux d’une journaliste ambitieuse. Au cœur d’une…

Fantastique

Malpertuis : Histoire d’une maison fantastique

L’oncle Cassave va mourir. Il convoque toute sa famille à son chevet dans la demeure de Malpertuis et leur dicte ses dernières volontés…

Contes carnivores

Quatorze récits dans lesquels le fantastique se mêle au drolatique et à l'onirique. D'étranges musiciens et des créateurs excentriques côtoient des personnages étonnants parmi lesquels se trouve l'emblématique…

La Truie et autres histoires secrètes

Treize nouvelles où le réel insidieusement prend des allures insolites, où le quotidien s’altère de manière inquiétante. Treize situations d’apparence banale,…

Essai

Une petite histoire du roman policier belge

Histoire d'un drôle de genre... De la detective story au roman noir, du hard boiled au roman à énigme et du thriller au roman criminel, le « policier…

Réactiver le sens commun. Lecture de Whitehead en temps de débâcle

L’attention à l’aventure des idées et des actes qu’elles engagent questionne l’articulation…

Légendes, intrigues et médisances autour des « archidupes » Charlotte de Saxe-Cobourg-Gotha, princesse de Belgique Maximilien de Habsbourg, archiduc d’Autriche Récits historique et fictionnel

Dans la brève histoire (moins de deux siècles) de la famille royale belge, les noms qui suscitent encore aujourd’hui le plus de controverses sont ceux de Léopold II et Léopold III, respectivement associés aux mains coupées du Congo ou à la main serrée d’Hitler. L’attention des hagiographes s’est aussi davantage concentrée sur les mâles couronnés, pour saisir les états d’âme de Léopold Ier à régner sur un peuple de « petits esprits », pour forger le mythe du « Roi-Chevalier » Albert Ier ou pour magnifier le doux sourire du « binamé » Baudouin. Il fallait une tragédie pour que soit sacralisée la Reine Astrid ou encore les qualités du dévouement ou du bon goût artistique, pour que prenne consistance la Reine Élisabeth…Mais à côté de ces figures forcément majeures et monopolistiques se ramifie tout un embranchement généalogique qui s’avère passionnant à explorer, où s’entrecroisent la grande et la petite histoire. Ainsi du couple atypique formé par la princesse belge Charlotte de Saxe-Cobourg-Gotha et l’archiduc autrichien Maximilien de Habsbourg. Si ces deux-là suscitèrent une littérature pléthorique – explicable par la fascination que leur trajectoire exerce ainsi que par l’intérêt des psychanalystes envers la composante de folie qui la caractérise – ils ont désormais trouvé en l’universitaire André Bénit leur meilleur raconteur.Il fallait en effet, pour traiter de leurs destinées commune et individuelles, un spécialiste des rapports entre histoire et fiction. Rien de surprenant dès lors à trouver, en exergue du volumineux ouvrage qu’il consacre à ce duo que l’on se plut à surnommer « les archidupes », pas moins de trois citations de Pierre Mertens, toutes extraites du roman Une paix royale, dont celle-ci : « Il appartient aux grandes nations d’écrire l’Histoire. Il revient aux petites de conter, çà et là, quelques fables dont la morale est secrète, autant que si elle s’était cachée longtemps derrière une porte ».Porté par une telle conviction, André Bénit déploie en alternance, dans chaque chapitre, la narration historique des faits et gestes, via les témoignages de contemporains, qu’il fait ensuite entrer en résonance avec leur écho fictionnel, pour aboutir à un moment de « réflexion » plus personnelle et métadiscursive, qui propose la synthèse des deux dimensions précédentes au libre examen du lecteur. Remarquable application d’une pensée dialectique, qui épouse et résout les complexités inhérentes à l’intelligence d’un propos éminemment complexe à débrouiller.Les écrivain(e)s Horace Van Offel, Robert Goffin, Marthe Bibesco, Juliette Benzoni ou Patrick Roegiers, les dramaturges Maurice Rostand ou Michèle Fabien, la poétesse Liliane Wouters, la Comtesse Hélène de Reinach Foussemagne, les historien(ne)s Alain Decaux, Michel de Grèce, Patrick Weber, Laurence Van Ypersele ou Dominique Paoli… Il suffit de consulter la bibliographie de l’ouvrage pour se rendre à l’évidence : ils et elles furent légion à s’emparer de la dramaturgie passionnelle qu’incarnèrent les mythiques « Max et Charlotte » et à tenter d’apporter leur éclairage sur les inépuisables questions qu’énumère Bénit en introduction :Qui était le père biologique de Maximilien ? Le mariage de Maximilien et de Charlotte fut-il d’amour ou d’intérêt ? Les époux eurent-ils une descendance ? Leur mariage fut-il seulement consommé ? Maximilien était-il homosexuel ou avait-il contracté une maladie vénérienne au Brésil ? Charlotte était-elle stérile ou trop étroite ? Eurent-ils, l’un et l’autre, des aventures extraconjugales ? Charlotte fut-elle empoisonnée au Mexique ? Que se passa-t-il réellement lors de ses entrevues avec Napoléon III en août 1866 et avec le Pape Pie IX le mois suivant ? De quand datent ses premiers troubles mentaux et quels en seraient les stimuli ? Quel fut le traitement qui lui fut infligé par la Cour de Vienne au cours de son séjour à Miramar, d’octobre 1866 à juillet 1867 ? Quels motifs, affectifs et/ou financiers, poussèrent son frère, le roi Léopold II, à la rapatrier en Belgique après l’exécution de son mari ? Maximilien fut-il victime d’une trahison à Queretaro ou organisa-t-il lui-même sa reddition ? Son comportement fut-il lâche ou chevaleresque après son arrestation par les hommes de Benito Juarez ? Charlotte était-elle vraiment folle ou feignait-elle la démence ?…André Bénit a conscience d’évoluer en permanence sur une très délicate ligne de crête, celle qui sépare la rigueur de la suggestivité, la vérité historique de la fiction romanesque – voire du mensonge. Son impeccable méthodologie critique nous convainc au final que les racontars, les médisances, le pathos surajouté, les interprétations les plus fumeuses, font partie intégrante de la réalité vécue par les personnages, et sont à la fois germe et fruit de chacun de leur acte, de chacune de leur parole. Un autre écrivain est convoqué pour étayer cet alliage irréfragable du réel et de l’imaginaire, et c’est Laurent Binet, qui constatait dans HHhH que : « pour que quoi que ce soit pénètre dans la mémoire, il faut d’abord le transformer en littérature. C’est moche mais c’est comme ça ».Outre par son sujet, qui réexplore une facette troublante de notre passé national, le travail d’André Bénit interpelle par sa…

Théâtre

Cinglée

Carmen Garcia Ortega. Florence Koot. Sofie Muylle. Shashia Moreau. Inconnue. Geneviève Demeuldre. Femke Wetzels. Renate Bolte. Vjollca Hoxha. Karima Essaidi. … et trois longs points de suspension. Ainsi résonnent ces noms. Toutes…

Dounia

Dounia a beaucoup souffert, dans son enfance, du manque d’affection et de dialogue au sein de sa famille marocaine installée à Bruxelles. Elle a vite compris que son entourage était juste là pour brimer ses désirs d’indépendance…

Jocaste / Claire Lacombe / Berty Albrecht



Jocaste, Claire Lacombe, Berty Albrecht. Ce volume réunit trois pièces de Michèle Fabien, qui ont en commun de faire parler des femmes passées…

Découvrir d'autres titres en littérature générale :

Rouge mise en plis

Tout part d’Annette Masquilier. Artiste plasticienne et animatrice d’un atelier de…

Kot & cœur

Avec Kot & cœur , Céline Noël nous plonge dans l’univers estudiantin de l’Université catholique de Louvain, à travers l’histoire de 5 cokoteurs. Il y a Chloé qui multiplie les aventures…

L’épreuve et le baptême

Dans la tradition juive, le mikvé est un bain rituel utilisé pour l’ablution, nécessaire aux rites de pureté. Le baptême chrétien y trouve sans doute…