Thomas Lavachery

PRÉSENTATION

Né le 11 septembre 1966 à Bruxelles

Licence en Histoire de l’Art et Archéologie, ULB, Bruxelles

J’écris des romans d’aventures relevés avec une dose plus ou moins élevée de fantastique. J’ai suivi cette voie pour répondre aux envies de mon fils aîné, Jean. C’est en tous cas ce que je raconte partout, car en réalité je me fais d’abord plaisir à moi-même. En effet, je m’épanouis dans le surnaturel, qui agit sur mon cerveau comme un analeptique. J’ai commencé par la BD et, même si j’ai rapidement abandonné cette carrière, je n’ai jamais cessé de dessiner. J'ai, entre autres, publié plusieurs albums pour enfants dont le héros est un singe étrange, quelque peu inspiré du nasique Jojo de la jungle. Lauréat d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Aide à la création, 2014 Lauréat du Grand Prix Triennal de Littérature de Jeunesse, 2018


PORTRAITS ET ENTRETIENS
Le Carnet et les Instants

Cette année, le Grand Prix triennal de Littérature de jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles a été attribué à l’auteur et illustrateur Thomas Lavachery pour l’ensemble de son œuvre. Une œuvre à la fois protéiforme et cohérente, où l’on rencontre des trolls sympathiques, des singes farfelus, des dragons rachitiques, des guerriers enhardis et une famille toute verte.
Après Kitty Crowther, Rascal, Benoît Jacques et Anne Brouillard, Thomas Lavachery est le cinquième lauréat de ce prix, mais également le premier romancier à le recevoir. C’est en effet avant tout par ses romans qu’il s’est fait connaitre du public, et principalement par l’addictive saga qu’il a consacrée à Bjorn, jeune guerrier viking dont les aventures ont tenu ses lecteurs en haleine…


BIBLIOGRAPHIE


PRIX
  •   Prix Sorcières, 2006 (Bjorn le morphir)
  •   Prix Sorcières, 2022 (Lilly sous la mer)
  •   Prix triennal de Littérature Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles, 2018-2021


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Thomas LAVACHERY, Rumeur, École des loisirs, 2019, 123 p., 12.50 €, ISBN : 978-2-211-23885-4Disons-le d’emblée : Rumeur est un grand roman, de ceux que vous aurez plaisir à offrir autour de vous. La saga de Bjorn le Morphir,  Jojo de la Jungle, Ma famille verte et les quatre volumes de Tor ont assis la renommée de Thomas Lavachery, récent lauréat du Grand Prix triennal de Littérature de Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Avec Ramulf, l’auteur s’adressait déjà aux adolescents comme aux adultes.Rumeur, le petit nouveau, comblera aussi tous les lecteurs. Pour découvrir l’histoire, ouvrons le premier rabat : « Voilà Tarir, le mangeur de capincho ! » Tarir a reçu l’insulte comme un coup de pied dans le ventre. Chez les Indiens…


Le Carnet et les Instants

Thomas LAVACHERY, Le cercle, Esperluète, 2021, 64 p., 14.50 €, ISBN : 978-2-35984-136-7Libéré enfin des obligations et du jugement des autres, un retraité renoue avec la vie de réjouissante façon. Dernier de sa fratrie et veuf depuis peu, Henri Juel se retire dans le village de Versol. Son bagage se réduit à quelques vêtements, des livres d’aventure, un peu d’or et ses titres de rente. À soixante ans, il entame une nouvelle vie qu’il espère riche d’explorations à bicyclette et de rencontres. Le pays lui plait « pour sa rugueuse beauté » et l’accueil tout aussi rugueux des habitants ne l’effraie pas. Un café du bourg voisin devient son point de chute : la tenancière a du charme, mais surtout, le manège de quelques messieurs dans un coin l’intrigue. « Avant…


Le Carnet et les Instants

Suite au naufrage du Nugget en 1887, Henri Malden est le seul rescapé sur l’île Litke. Ce jeune homme de 24 ans échoue sur la rive dans un état de prostration avec trois compagnons qui ont succombé dans ce périple. Il se remet en mouvement pour les enterrer dignement et opérer un repérage sur l’île.Ses priorités sont désormais d’assurer ses besoins vitaux : manger, dormir et se protéger des intempéries. Nous le voyons évoluer dans une nature sauvage où il apprend à pêcher et chasser. Il s’habitue peu à peu à sa situation et concentre toute son attention sur la vie animale pour tantôt s’en servir, tantôt s’en protéger.Les obstacles sont nombreux pour un être humain vivant seul sur une île sans vêtement de rechange et sans outil. Son quotidien est jalonné…


Le Carnet et les Instants

Dans Le netsuke, le nouveau roman de Thomas Lavachery, le narrateur Jacques Mellery raconte avec une tendresse douce-amère la fin de son adolescence. À cette époque, il passe ses journées hors de sa maison, dénuée de présence maternelle (par la mort) et paternelle (par l’effacement). En-dehors de l’école, où il ne brille pas par son implication, il explore sa commune et fréquente aussi bien les esseulés que les familles de ses camarades au sein desquelles il se voit accueilli avec évidence. Encore maintenant, « [il] ignore ce qui plaisait en [lui] mais [il] ne devai[t] pas en faire beaucoup pour [s]e faire accepter ». Peut-être était-ce dû à sa plasticité sociale, sympathique petit caméléon lui qui « changeai[t] de manière d’être, de parler, en fonction des…