Geneviève Damas

PRÉSENTATION
Après une licence en droit à l'université de Louvain, Geneviève Damas suit une formation de comédienne à l'IAD-Théâtre. Elle devient ensuite comédienne, écrivain et metteur en scène de théâtre et d'opéra. Depuis 1999, elle organise les soirées "Portées-Portraits", soirées littéraires et musicales, qui proposent la découverte d'œuvres d'écrivains contemporains.  En 2011, elle reçoit le prestigieux Prix Rossel pour son roman Si tu passes la rivière Lauréate d’une bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Bourse de création 2020  

BIBLIOGRAPHIE


PRIX

DOCUMENT(S) ASSOCIÉ(S)


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Bérénice s’est fait avoir comme un bleu. Alors qu’elle pensait couler des jours paisibles avec son Brice de mari, ses enfants et sa jolie maison bien propre, ne voilà-t-il pas que son cher et tendre se fait la malle avec l’une de ses étudiantes, une midinette de vingt-deux ans, aux jambes interminables et à la poitrine généreuse. Brice 1 – Bérénice 0. Les pleurs et le KO passés, il lui faut s’activer et lui montrer qu’il a eu tort de la quitter. Elle n’a pas passé plusieurs années de sa vie à nettoyer ses chemises, lui préparer à bouffer, organiser les vacances, torcher le cul des gosses, payer les factures, coucher les mioches, lessiver, gratter, suer encore et encore, pour se faire jeter comme une malpropre.Mais quel moyen utiliser ? Payer un Albanais pour…


Le Carnet et les Instants

Ils sont onze. Onze écrivains à avoir participé à ce projet : un recueil de nouvelles pour adolescents. Onze plumes pour aider les jeunes à penser le populisme, l’obscurantisme, le racisme déguisé en bon sens, l’abandon de l’humanisme au profit d’idées simplistes tenues par des politiciens tantôt marionnettistes, tantôt marionnettes, ou par de simples citoyens passés du côté obscur de la démocratie. Le livre s’ouvre sur un texte de Jang Jin-Sung, poète et ancien haut fonctionnaire nord-coréen. Il raconte sa progressive désillusion face à la propagande de Kim Jong-Il. L’espace séparant la façade montrée par le régime dictatorial et la réalité brutale (à peine) cachée derrière celle-ci est tel que l’effroi pousse l’auteur à fuir son pays au péril…


Le Carnet et les Instants

Patricia est : le titre du troisième roman de Geneviève Damas, après le justement primé Si tu passes la rivière (Luce Wilquin, 2011) et Histoire d’un bonheur (Arléa, 2014). Son premier aux éditions Gallimard.Patricia est : un roman polyphonique, choral, avec en son centre, une femme :Madame Couturier, parisienne, bibliothécaire, amante d’un homme marié, vivant seule. Ou plutôt : ayant vécu seule jusqu’à. La rencontre, dans un drôle d’endroit, romanesque au possible :Les chutes du Niagara / Niagara Falls. Où travaille clandestinement, dans les cuisines d’un hôtel, Jean Iritimbi, centrafricain. Dix ans auparavant, il a quitté terre, maison, collines, femme et enfants dans l’espoir d’une vie meilleure. Mais, comme celui de tant d’autres, son parcours migratoire…


Le Carnet et les Instants

Geneviève Damas a l’art de donner la parole à ceux, et surtout celles, qui n’ont pas toujours droit de cité dans nos sociétés. Après une migrante et celle qui va lui apporter soutien et logement dans Patricia, son précédent roman publié chez Gallimard, elle donne cette fois la parole à une adolescente dont la vie va prendre une direction inattendue.Lire aussi : notre recension de PatriciaDans Bluebird, à nouveau chez Gallimard, l’auteure belge opte pour une correspondance adressée par Juliette à son enfant. La narratrice a seize ans et demi quand on lui annonce qu’elle est enceinte depuis six mois et demi déjà, d’un fœtus de 33 cm, soit bien au-delà de la limite qui aurait permis un éventuel avortement. Outre ce déni de grossesse, Geneviève Damas prend à bras-le-corps…


Le Carnet et les Instants

En amour, est-ce que l’on peut partir et revenir, comme une fleur, vingt ans plus tard ? Peut-on promettre de toujours revenir ? Les hommes et les femmes sont-ils égaux dans ce voyage ? Regardons le mythe d’Ulysse. Pénélope l’a attendu bien sagement, repoussant nombre de prétendants. Dans les histoires, le héros part et revient toujours. Nous sommes bercés par ce mythe, mais n’est-il pas temps de le déconstruire ? Comment cela se passerait-il dans la vraie vie ? Que se passerait-il si celui que vous avez aimé revient vingt ans plus tard ?Duckling et Flug sont invités à dîner chez des amis communs, Jean-Marc et Mélanie, un couple recomposé qui habite un bel appartement bourgeois. Pendant que leurs hôtes s’affairent en cuisine ou auprès de leur fils, les deux convives…


Le Carnet et les Instants

Ibrahim a 18 ans. À l’âge où la plupart préparent leur avenir, lui ne fait pas de projet. Il ne croit plus en rien depuis qu’il est allé Là-bas. Là-bas, cet endroit dont il ne faut pas parler, où il est parti sans prévenir et d’où, par chance, sa mère l’a ramené. Là-bas, c’est la Syrie. S’il en est revenu, son esprit est marqué par l’horreur et son quotidien par les règles qui encadrent son retour à Bruxelles.Ibrahim est en fin de rhéto. Son titulaire a insisté pour qu’il rende son travail de fin d’études : ce serait dommage d’abandonner avec seulement trois examens à repasser. Peu importe le sujet, n’importe quoi qui l’intéresse. De prime abord, rien n’intéresse Ibrahim, pas même d’obtenir son diplôme de secondaire. Mais en se remémorant…


Le Carnet et les Instants

Le hasard – qui pourtant n’existe pas – me met ces jours-ci entre les mains le petit recueil de nouvelles de Geneviève Damas, Les bonnes manières, version québécoise aux éditions Hamac des mêmes textes publiés chez Luce Wilquin en février 2014 sous le titre Benny, Samy, Lulu et autres nouvelles.On connaît depuis longtemps Geneviève Damas pour ses talents de dramaturge et de comédienne dans le personnage de Molly et son premier roman Si tu passes la rivière – coup d’essai, coup de maître – a connu la consécration de plusieurs prix littéraires belges et internationaux ainsi que les honneurs de pas mal de traductions.Les douze nouvelles de ce recueil explorent surtout les liens familiaux, tant il est vrai qu’« il n’y a qu’au sein des familles que l’on…


Le Carnet et les Instants

Geneviève DAMAS, Hors-jeu, Lansman, 2022, 57 p., 11 €, ISBN : 978-2-8071-0363-4Gene, autrice et comédienne, veut créer une pièce de théâtre sur fond de Coupe du monde au Qatar : « une histoire de foot pour deux femmes ». Pour lui donner la réplique, elle fait appel à sa meilleure amie, Isa, comédienne également mais… bien moins emballée par le sujet. Isa préférerait aborder des thèmes de société : l’écologie, la santé, le féminisme… ; proposer un spectacle engagé, quand Gene pense divertissement avant tout.Isa : (…) Un spectacle nécessaire.Ce serait le moment, c’est l’instant.Gene : Et ça, moi, non.Ça, ce n’est pas possible.Je ne veux pas de truc militant.Je veux parler de nos vies en faisant rire.Je veux que les spectateurs aient du bonheur après…


Le Carnet et les Instants

Geneviève DAMAS, Perfect Day, Lansman, 2022, 52 p., 11 €, ISBN : 9782807103658À travers ce monologue, écrit pour l’actrice Hélène Theunissen, nous suivons le quotidien de Marie Couturier, une sexagénaire célibataire qui doute beaucoup et n’aime pas voir son corps vieillir. Ce corps, qu’elle n’aimait déjà pas dans sa jeunesse et qu’elle aurait dû pourtant aimer, n’est aujourd’hui plus que l’ombre de ce corps passé avec ses bras fripés, ses rides, ses pattes d’oie, ses dents que l’on bichonne pour qu’elles ne se déchaussent pas, ses quelques poils blancs sur le pubis, sa cellulite, les contours du visage qui s’affaissent, ses chevilles qui s’épaississent… Marie voit la vieillesse comme une guerre, un bombardement sans fin. Ce qu’elle craint le plus,…


Le Carnet et les Instants

Après plusieurs mois sans l’avoir vu, Raphaël s’apprête à recevoir la visite de son père. Ces retrouvailles, il les appréhende. Non pas qu’il n’ait pas envie de le voir, loin de là. Seulement, le voilà obligé de révéler ce qu’il lui a caché jusqu’ici. Ou plutôt ce qu’ELLE lui a caché. Car ce que le père ignore encore, c’est que c’est en fait Nora, sa fille, qu’il va rencontrer. Raphaël n’a pas seulement quitté Arlon pour Bruxelles, il a également dit au revoir à une identité et une apparence auxquelles il se sentait étranger, pour faire connaître au monde la femme qu’il s’est toujours senti être, celle qu’elle est désormais : Nora.J’ai réfléchi. À quoi me servirait un appartement si, où que je sois, je me sens à l’étranger ? L’argent…


Karoo

Dans son roman Bluebird (mai 2019), Geneviève Damas nous emmène dans la vie de Juliette Couturier, une adolescente tombée enceinte. Son quotidien bouleversé, la jeune fille décide de se confier à son enfant.

Juliette a seize ans et demi. Quand elle apprend sa grossesse, son monde s’écroule : elle quitte l’école, ses amis et sa mère pour trouver refuge chez sa grand-mère, Françoise. Celle-ci l’aide à affronter la situation sans la juger. Perdue entre les rendez-vous chez le docteur Ader, la gynécologue, Madame Leroy, la psychologue et Valérie Benali du centre d’adoption, Juliette décide d’écrire une lettre à son bébé pour calmer cette tempête de sentiments. Un récit authentique, qui traduit les tourments de l’adolescence avec innocence et sans pudeur…


Karoo

Jacky, le nouveau roman de Geneviève Damas, nous touche et nous invite à découvrir un discours sur la tolérance universelle à travers l’histoire d’une amitié hors du commun.
Non seulement autrice mais aussi comédienne et metteuse en scène, Geneviève Damas avait déjà impressionné la critique et remporté plusieurs prix grâce notamment à son texte Molly à vélo. Elle revient cette année avec un tout nouveau texte, Jacky, qui s’invite dans notre cœur de lecteur avec une force surprenante.

Dans une Bruxelles multiculturelle, elle inscrit son récit sous la forme d’un journal de bord qui nous fait traverser divers milieux sociaux. Ce journal, c’est celui d’Ibrahim Bentaieb, un jeune garçon belge d’origine marocaine, fiché S, qui tente tant bien que mal…


Karoo

Strange, de Geneviève Damas, est un roman qui relate la relation entre Nora, une jeune femme transgenre, et son père à qui elle n’a jamais dévoilé sa véritable identité. L’autrice se définissant elle-même comme une femme cisgenre, ce livre suscite un débat très intéressant : dans quel mesure peut-on raconter un vécu qui n’est pas le nôtre ? Strange, de Geneviève Damas, est un roman qui relate la relation entre Nora, une jeune femme transgenre, et son père à qui elle n’a jamais dévoilé sa véritable identité. L’autrice se définissant elle-même comme une femme cisgenre, ce livre suscite un débat très intéressant : dans quel mesure peut-on raconter un vécu qui n’est pas le nôtre ? Nora était venue à Bruxelles pour étudier le chant mais rien ne s’est…