Christian Libens


PRÉSENTATION
Christian Libens est né à Verviers en 1954, le 5 septembre; ses parents sont tous deux téléphonistes; son grand-père paternel, d'origine limbourgeoise, est mineur de fond. Il passe son enfance à Nessonvaux, village de la moyenne vallée de la Vesdre, entre Pays de Herve et Ardenne.

BIBLIOGRAPHIE


PRIX
  •   Prix de la Ville de Liège


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Que voilà un ouvrage curieux ! De par son dynamisme. Qui se dépêtre d’un (faux) paradoxe : en dire beaucoup et, sans doute, vouloir exécuter un tour complet de la question tout en se révélant court, compact et… très comestible. À mille lieues d’un ennuyeux pensum. De par sa mise en page, aussi, ou sa mise en images : la moitié du livre consiste en couvertures de livres, des allures de Rosebud (nul doute qu’une larme perlera chez beaucoup au détour de l’une ou l’autre plongée vers nos lectures de jeunesse).Christian Libens se coule dans son sujet, son micro-essai joue les mises en abyme d’un genre ancré dans la vie (et la mort) et plus rebondissant, en moyenne, que ses frères (présumés, étiquetés) plus littéraires.…


Le Carnet et les Instants

La peinture de nus féminins, signée Geneviève Van Der Wielen, en couverture du recueil de nouvelles de Christian Libens, Sève de femmes, ainsi que son titre, pourraient le ranger dans la catégorie des erotica. Ce qu’il est mais pour partie seulement. Il fait d’ailleurs écho à un autre titre, Amours crues, publié au Grand Miroir en 2009, dont le présent recueil reprend trois textes aux versions remaniées et définitives.La première nouvelle, inédite, qui donne son titre à l’ensemble (le s à femme en moins), met en scène trois amis qui se retrouvent coincés dans la montagne en pleine nuit. Tel Boccace dans le Décaméron, ils renforcent leurs liens, nourrissent le plaisir d’être ensemble et luttent…