Marine Schneider


PRÉSENTATION

Née le 20 mars 1991 à Anderlecht

Master en Beaux-Arts - option illustration, LUCA Schools of Arts, Gand

Inspirée par mes voyages, le plus souvent dans le Nord, c’est en mêlant plusieurs techniques telles que la gouache, le crayon, l’acrylique, le pastel, le pochoir et parfois le collage que je réalise mes images, souvent très colorées. Je me laisse également inspirer par le monde qui m’entoure pour écrire des histoires, simples, mais (je l’espère) poétiques et dans lesquelles il est facile de se retrouver. Lauréate d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Découverte, 2016

BIBLIOGRAPHIE


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

L’univers de Marine Schneider se pelotonne dans un fantastique mystérieux. Cette artiste crée des albums atmosphériques qui surprennent et intriguent. Son trait se fait épuré et expressif quand elle envisage certains personnages, alors que sa technique se ramifie au moment de représenter la nature. Effets d’aquarelle et de pastel, rehaussements de contours, texture en superpositions, perspectives recalibrées, variations autour des verts et du saumon… Par touches, aplats, traits et nuages, Schneider compose avec sensibilité un imaginaire dense, silencieux et accueillant qui suscite une irrésistible envie de le pénétrer.« Personne ne sait exactement quand cette histoire a commencé. C’était sûrement la nuit. En tout cas, personne…


Le Carnet et les Instants

L’hiver est à nos portes. Tandis que la nature se dépare de ses atours, au sein des tanières, on ressort duvets, chaussettes et lainages, on se réapprovisionne en chocolat, thé et cannelle, on vérifie bougies, bouillottes et bibliothèque. On se prépare au mieux à affronter les soirées obscures, les après-midis glacés et les matins givrés. Et puis, on fonctionne un peu au ralenti aussi, à cause des couches superposées qui empêchent et du froid qui engourdit, et on envie même ces animaux qui ont le loisir de dormir en paix des semaines entières. Sauf que, « [l’] hibernation, ça ne doit pas être fait pour tout le monde », comme le grogne Hiro qui ne parvient pas à trouver le sommeil « alors que ses frères se prélassent dans de doux rêves mielleux ».


Karoo

Que se passe-t-il quand deux poésies se rencontrent, au confluent des mots et des dessins ? C’est que tente de découvrir cette semaine Karoo avec L’Ours Kintsugi paru aux éditions Cambourakis.

Que se passe-t-il quand deux poésies se rencontrent, au confluent des mots et des dessins ? C’est que tente de découvrir cette semaine Karoo avec L’Ours Kintsugi paru aux éditions Cambourakis.


Un objet hors du temps, voilà la première impression, le premier sentiment qui naît une fois l’album en mains. Son poids jure avec avec la promesse de sa couverture tout en aplat et en tendres surfaces. L’Ours Kintsugi annonce tout de suite la couleur : il sera charmant, un peu diaphane et câlin comme une peluche. Fruit d’une…