Les bons offices







NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

On ne soulignera jamais assez combien la littérature francophone de Belgique, lorsqu’elle est mise en valeur dans des éditions de prestige, retrouve la place qui lui revient, dont les effets de mode ou de réputation, et l’absence de vraie promotion l’éloignent trop souvent. Comme d’autres écrivains belges – les « référents » historiques, comme De Coster, Lemonnier , Plisnier, mais aussi les contemporains comme Harpman, De Decker, Jones, Ayguesparse pour n’en citer que quelques-uns parmi les romanciers et nouvellistes –, Pierre Mertens a pris place parmi les « classiques » de la littérature française.  À son œuvre, dont on voit aujourd’hui avec le recul des années, et au terme d’une quinzaine de romans et recueils de nouvelles, l’importance et la cohérence,…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:roman événement oeuvre - "Les bons offices"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Memorex

2022. Rhéa ne se remet toujours pas de l’attentat qui a coûté la vie à sa mère voici un an. Son monde…

Amour et kabbale

Que le monde, sa création, son sens, sa richesse reposent sur les…