Jardin botanique


RÉSUMÉ

Le Jardin botanique d’Alain Bertrand, chroniques romanesques hautes en couleurs, exalte ce « confetti déchiré en deux par une ligne ondulée appelée frontière linguistique » qu’est la Belgique. On se perd avec délice dans les enceintes de ce royaume singulier où l’on côtoie des personnages à la Jules Renard, à la fois pittoresques et cocasses. L’auteur met en effet les pieds dans le plat (pays) en posant un regard tendre et amusé sur ses querelles byzantines. Mais il nous invite…

  lire la suite sur  Espace Nord

À PROPOS DE L'AUTEUR
Alain Bertrand
Auteur de Jardin botanique

Alain Bertrand (1958-2014) est né à Gand de parents ardennais installés à Bruxelles. Il a enseigné le français à Bastogne où il a vécu une trentaine d’années. Auteur de chroniques, d’essais (particulièrement sur Simenon) et de romans marqués par une écriture à la fois exigeante et ironique, il s’est plu à illustrer dans plusieurs de ses livres une (in)certaine belgitude (La Lumière des Polders, Arléa ; En province, Le Castor Astral ; Une si jolie fermette, Finitude).



NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Paru en 2013, ce recueil de récits sillonne le territoire belge et en définit les contours en une géographie personnelle aux accents pourtant collectifs. Structurée en trois temps, portant chacune le nom d’une des trois régions et rassemblant quatre textes, résolument intimiste et convoquant de nombreux souvenirs, cette flânerie sentimentale nous parle de temps qui ne sont plus, ceux d’avant l’air bag et des cafés enfumés, dans le tourbillon de virées aux blagues irrévérencieuses que ponctue l’exploration sans fin des breuvages trappistes.Enfant de parents wallons installés temporairement en Flandre, puis à Bruxelles, Alain Bertrand a très tôt franchi les frontières linguistiques et mesuré les nuances culturelles, par-delà celles des codes…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Jardin botanique"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9955 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le festin des morts

Poème illustré racontant un festin morbide.Une recette de cuisine en forme de conte noir, un banquet de complices, la solitude de leur proie : telle est la trame de ce poème qui allie l’ingénuité à la gravité. Qui sont ces morts ? La victime ? Les convives ? Et que mange-t-on, exactement ? Caroline Lamarche révèle et masque un crime qui, pour être particulier, n’en est pas moins universel. Une inquiétante et douce étrangeté qui a inspiré à Aurélie William Levaux une somptueuse réponse graphique. Caroline Lamarche, Aurélie William Levaux, deux rêveuses éveillées pour un secret bien gardé : celui de l’alchimie d’une création qui adosse à la maîtrise…

Le bourgmestre de Bruxelles

Les capitales ont perdu une part de leur pouvoir d’attraction ces dernières…

SMS : si mourir s'impose...

Une histoire d'amour entre un homme et une femme que tout sépare : l'âge, la distance, la…