Dans les yeux de l’Afrique


RÉSUMÉ

Engagée pour traduire des modes d’emploi de machines à laver alors qu’elle rêve d’être passeuse de beaux textes, Luce se lie d’amitié avec Qina, un migrant zimbabwéen. Sculpteur talentueux, celui-ci façonne pour elle une mystérieuse statuette avant de disparaître. Luce, désemparée, s’engage comme coopérante sur les traces de son ami. Pourquoi la mère de celui-ci réagit-elle avec violence à la vue de la statuette ? Pourquoi refuse-t-elle d’entendre parler de son fils ? En découvrant les méandres parfois sombres de l’âme humaine, Luce tombera amoureuse d’un continent aux mille et une facettes, aux mille et une douleurs, aux mille et une richesses, aux mille et un espoirs.





NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Le récit s’ouvre sur la signature d’un premier contrat de travail pour Luce, 25 ans, engagée à Bruxelles pour un poste de traductrice de modes d’emploi. Elle aurait préféré traduire des romans à la quête du mot juste et dépérit rapidement dans une entreprise déshumanisée entourée de collègues froids et distants, empreints d’une certaine méchanceté compétitive.Au détour d’un hasard, elle découvre son collègue Qina, un sans-papier originaire du Zimbabwe qui s’occupe de l’entretien des bureaux. Tels deux animaux craintifs, ils s’approchent progressivement l’un de l’autre et tissent une amitié qui marie fil par fil leur monde dans leur diversité et leurs ressemblances.Qina disparaît du jour au lendemain et laisse à Luce une…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:ami - "Dans les yeux de l’Afrique"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Perversus

Je suis entré deux fois dans Perversus , ce qui signifie que j’en suis sorti. La première fut aisée…

L’apocalypse heureuse

Il aura fallu à Stéphane Lambert écrire ce livre et lui donner un…

Les éblouis

Le nouvel opus d’ Aylin Manço commence en début d’année scolaire : Luce se réjouit d’entrer à l’internat…