Guy Delhasse

BIBLIOGRAPHIE


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Comme Joseph Delmelle jadis ou Joël Goffin naguère, Guy Delhasse est un chasseur de fantômes d’écrivains, c’est-à-dire qu’il s’est donné pour mission de repérer les traces laissées dans leurs œuvres par les auteurs qui ont hanté telle ville ou telle région. En véritable Sherlock Holmes de notre littérature, il mène ainsi depuis deux décennies ses recherches et ses pas dans presque toute la Wallonie orientale, passant de Liège à Bastogne, de Huy à Spa et d’Andenne à Verviers.Prenons garde d’emblée, malgré son titre, Les recettes du polar sauce Lapin, son dernier-né, n’a rien d’un guide gastronomique, mais Delhasse, en Rouletabille patenté de la Cité ardente, commence par résoudre d’entrée une vieille énigme culinaro-policière :…


Le Carnet et les Instants

Bien connu des lecteurs du Carnet et des amateurs de géographie littéraire, Guy Delhasse trempe aussi sa plume dans l’encre noire. Il a tenu longtemps la chronique polar pour les journaux La Wallonie et Le Matin et il a signé un Poulpe de belle facture, Du pont liégeois, avec la complicité de Jean-Paul Deleixhe et de Christian Libens.Titre jaune élégant, bords de Meuse et perpectives sylvestres en couverture : les éditions Murmure des soirs présentent là un petit pavé soigné. Mais qu’on ne se méprenne pas, le roman qui se savoure ici a peu à voir avec une délicatesse. « Clapton a tué ma femme ! » : ce sont les mots prononcés par un mari en état de choc confronté au suicide de sa femme défenestrée.…


Le Carnet et les Instants

Guy Delhasse nous a déjà entraîné sur les pas des écrivains à Bruxelles, Namur, Gembloux, Mons, Dinant, Spa et tant d’autres cités. Nous avions d’ailleurs consacré un article à cette activité touristico-littéraire originale dans Le Carnet et les instants 192 d’octobre 2016. Mais sa ville d’élection et de prédilection reste Liège. Il y revient toujours, il l’a arpentée seul ou en excellente compagnie littéraire des milliers de fois, il lui a consacré déjà de nombreux guides mais aussi des passages dans ses propres ouvrages de fiction. Une passion qui trouve une consécration dans ce Liège en toutes lettres, où l’on apprend que l’ami Bernard Gheur a un jour baptisé Guy Delhasse « gardien de but de la littérature liégeoise ».


Karoo

Qui dit que le roman policier doit toujours être sérieux ou austère ? L'auteur des Recettes du polar sauce lapin (2016) revient avec ce qu'il définit comme un « roman de gare », une brève lecture entre deux stations, entre humour et engagement, références musicales et sauvetage du patrimoine. Un instantané désopilant et attachant du Liège contemporain.

Qui dit que le roman policier doit toujours être sérieux ou austère ? L'auteur des Recettes du polar sauce lapin (2016) revient avec ce qu'il définit comme un « roman de…