Béatrice Renard (Béa Deru-Renard)

PRÉSENTATION
Auteure sous le nom de Béa Deru-Renard chez Mijade et à l’Ecole des Loisirs. Publication d’une vingtaine de textes d'albums pour les 5-8 ans chez Pastel, de récits à caractère historique pour les 9-12 ans  chez Archimède, d’un roman adolescent (12-16 ans) intitulé Toute seule loin de Samarcande dans la collection Médium, prix Québec-Wallonie Bruxelles 2011. En 2020, elle publie chez Murmure des Soirs  un roman de littérature générale intitulé Cavales (concernant les femmes à la Révolution française). Lauréate d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Bourse de Découverte 2006 (littérature de jeunesse) Lauréate du Prix Québec/Wallonie-Bruxelles de Littérature de Jeunesse, 2011 Lauréate d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles -  Bourse de Découverte 2021 (littérature générale)

BIBLIOGRAPHIE

DOCUMENT(S) ASSOCIÉ(S)


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Nous sommes dès l’entame du texte (nommée à dessein Équarrissages – dans une métaphore équine filée qui, dans le droit fil du titre polysémique,  traversera tous les chapitres)  le 3 novembre 1793, puis le 8 juin 1817 au plus près des corps et des esprits en souffrance. Aux moments-mêmes où se jouent tragiquement les vies d’Olympe de Gouges (née Marie Gouze) et de Théroigne de Méricourt (née à Marcourt, près de Liège), figures feux follets de la Révolution française. La première sera guillotinée sur ordre d’Antoine Fouquier-Tinville (homme de loi et accusateur public du Tribunal révolutionnaire… qui, ironiquement, finira par connaître le même sort), la seconde internée et traitée inhumainement jusqu’à sa mort – c’est donc à leurs dernières…