Une vie en miniature



NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

« Quoi ? Moi, l’agnostique, la logique, la sensée, la raisonnable, la raisonneuse, je deviendrais l’espace de quelques heures une Alice qui, au lieu de traverser les miroirs, passerait, qui sait, par des trous de serrure ? » La narratrice d’Une vie en miniature s’éberlue de sa soudaine capacité à rapetisser. Pas plus grande qu’un doigt, elle se déplace en se mêlant au pelage blanc de Jupiter aux yeux jaunes, la menant entre draps dans la chambre et lit d’herbes au jardin. Il est son chat protecteur qui lui permet de vivre l’impossible. N’a-t-on pas tous rêvé d’être une petite souris pour voir sans être vu ? Notamment l’être aimé ?De là à ce que le rêve devienne réalité… De là à se heurter à l’incompréhensible……


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:chat - "Une vie en miniature"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9149 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

L'Ardenne est un songe

Dans mon village il y a des champs, des marais, des bosquets, une forêt, une rivière, des étangs, des chevreuils,…

Les citrons

La narratrice est une jeune femme dont la vie en dehors de sa passion déçue nous échappe, s’est figée :…

Ici

Ici, l' « Ici » majuscule de Christine Van Acker, n'est pas le « là » de tout le monde, un lieu-dit…