Quand les gens dorment


RÉSUMÉ

Souvent elle le retrouvait endormi dans son lit. Quelle que soit l’heure. Un lit pour une personne et demie, installé dans le coin de la pièce qui servait à tout. Couché nu ou à peine vêtu. Et quand elle est entrée elle l’a de nouveau trouvé comme ça, habillé de son seul caleçon, étendu sur le côté, bras croisés sur la poitrine, tranquille comme s’il était mort, dans un état d’apaisement qui donnait envie d’être à sa place.

Ariane Le Fort explore, avec précision et ironie, les ressorts du désir amoureux, dont la force et la pérennité ne dépendent parfois que d’une brûlure sur un tapis.

ECOUTER UN EXTRAIT :

COUPS DE CŒUR ET SÉLECTIONS

À PROPOS DE L'AUTEUR
Ariane Le Fort
Auteur de Quand les gens dorment
J’adore m’asseoir dans mon bureau quand il est bien rangé (c’est si rare), et puis regarder autour de moi sans même bouger un doigt. J’aime peindre le bord des châssis avec un pinceau rond et admirer la netteté du travail. J’aime bien les chansons de Souchon et de Thomas Fersen, les romans d’Edith Wharton et d’Elizabeth Taylor. J’aime bien le matin, j’aime encore plus le soir, quand tout à coup on me dit : Eh, on ne s’ouvrirait pas une bouteille ?…j’adore le bruit du bouchon qui s’échappe... J’aime les petites jambes de mon cadet et les grandes jambes de mon aîné, accompagnées du reste. J’aime quand les bébés dorment après une journée d’enfer, j’adore le tartare de thon, les forêts, toutes les étendues d’eau, les trains pendant la nuit, j’aime les corps de métier qui font bien leur métier, j’aime les gens qui aiment ce qu’ils font à défaut de ce qu’ils sont, et j’aime beaucoup remettre du bois sur le feu quand il brûle… Ce que j’aime par-dessus tout, c’est ce joli privilège qui m’a été accordé, de pouvoir écrire et décrire ces instants, me les rendant dès lors plus attachants encore.


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Ariane LE FORT, Quand les gens dorment, ONLIT, 2022, 186 p., 18 €, ISBN : 9782875601513On prend l’histoire en cours – l’histoire d’un amour. Janet retrouve Pierre chez lui, dans un immeuble bruxellois promis à la démolition – avec vue sur la cathédrale. Janet : 57 ans, « quelque chose de Barbara », travaille dans une clinique de la douleur, « avec pour mission de la réorganiser de A à Z ». Pierre : « Max von Sydow en plus chevelu », réalisateur en vue, jusqu’à ce que. Sa fille, renversée par un tram. Décédée. Lui, plus mort que vif, depuis. « Plus personne ne le reconnaissait, on ne le regardait plus, il n’avait pas fallu cinq ans ». Ils sont chacun d’un autre côté de la vie, de la mort,…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:amour histoire fort - "Quand les gens dorment"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Nos âmes sœurs

Le trépidant roman Nos âmes sœurs raconte le destin de deux jeunes femmes. D’un côté,…

Léa, l’été

Le dernier livre de Stanislas Cotton , Léa, l’été , c’est comme avoir de l’eau jusqu’aux…

L’envol de Tosca

Prix du Roman Noir de la Foire du livre de Bruxelles 2023, L’envol…