Petites filles d’autrefois 1750-1940


RÉSUMÉ

Ouvrage inclassable, mêlant souvenirs, analyse littéraire, approche sociale, philosophique des mythes et des contes, Petites filles d’autrefois ouvre la boîte noire de l’éducation des filles en Europe de 1750 à 1940.

L’autrice inscrit son portrait de l’enfance des filles sous un attendu liminal : quel que soit son milieu social, « la petite fille est toujours marquée du signe du sacrifice ».

Produisant une généalogie des femmes actuelles en Occident, elle se penche sur la longue chaîne fibrée de femmes dont elles descendent. Elle démonte, dans une langue souveraine qui allie l’aiguisé du concept et la rêverie poétique, les mécanismes de dressage, de gouvernance des filles, soulignant l’éducation sévère, les conditionnements sociaux, l’absence de liberté, la programmation au mariage ou au convent dont elles sont victimes dans les sociétés européennes du milieu du siècle des Lumières à la deuxième guerre mondiale.

Peu à peu, les femmes sont montées sur la scène de l’Histoire, sortant de leur relégation dans l’économie domestique pour devenir actrices de l’espace public. Comment l’ordre patriarcal s’est-il maintenu, consolidé, transmis au fil des siècles ? Comment les contes, les mythes, la littérature ont-ils concouru à forger l’imaginaire collectif, à cantonner les héros et les héroïnes à des rôles, des actions dictés par leur genre ?

Telles sont les questions, étonnamment modernes, que pose ce remarquable
essai dont la première édition a paru il y aura bientôt quarante
ans.


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

L’Académie royale de langue et de littérature françaises poursuit son travail de (ré)édition d’œuvres du patrimoine littéraire belge. Après L’herbe qui tremble de Paul Willems et le Théâtre de Jacques De Decker, l’institution pose un choix plus singulier en republiant Petites filles d’autrefois 1750-1940 de Sophie Deroisin. Ce nom ne dira sans doute rien à la majorité. Sophie Deroisin, nom de plume de Marie de Romrée de Vichenet (1909-1994), est pourtant l’autrice d’une dizaine de livres. Des romans et des essais principalement, mais aussi le recueil de nouvelles Les dames qui lui a valu le prix Rossel en 1975. Petites filles d’autrefois est son dernier ouvrage, paru en 1984.L’autrice…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:femmes éducation autrice - "Petites filles d’autrefois 1750-1940"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9174 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

La voix d’une rebelle

Fatoumata Fathy Sidibé est une femme noire,…