RÉSUMÉ

Le pèkèt accompagnait tous les moments de la vie des hommes. S’il n’était pas indispensable à la cohésion sociale, il y participait grandement.On le buvait pour sceller des unions entre fiancés et partenaires commerciaux. La naissance et la mort, toutes les grandes et petites étapes de la vie lui accordaient un rôle de premier plan. Sur les chantiers, dans les usines, où il fit le plus de ravages, il était quotidiennement partagé entre compagnons de travail. Aux grandes fêtes, il coulait…

  lire la suite sur  Service du Livre Luxembourgeois

À PROPOS DE L'AUTEUR
MUSÉE EN PICONRUE
Auteur de PÈKÈT. Roi de la fête
Marc LAMBORAY
Auteur de PÈKÈT. Roi de la fête
Études secondaires à l'Athénée Royal de Verviers.Régendat en langue maternelle - histoire, sorti en 1970.De 1970 à 1972, professeur dans une école secondaire (humanités pédagogiques) au Congo (dans le Kän). Nombreux voyages en Rwanda, Ouganda, Kenya et dans l'est du Congo.De 1972 à 1974, professeur de français à l'École moyenne de l'État de La Calamine. Depuis 1974, professeur à l'Athénée Royal d'Aywaille. Fin des années 1980, commence à s'intéresser et à se passionner pour le folklore. Vers 1993, invite des jeunes élèves à enquêter auprès de personnes âgées.En 1995, les “Heyeûs d'sou'nis les” voient le jour et paraît le premier recueil de témoignages Histoires et traditions de nos vallées. De 1996 à 1997, suit les cours d'art et traditions populaires à l'ULg. Depuis 1997, fait partie du Séminaire des Arts et Traditions populaires de Wallonie, dirigé par Françoise Lempereur.En 2002, participe à la création, avec Albert Moxhet, Pol Noël et Anne Liégeois à l'association Rêves et veillées.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "PÈKÈT. Roi de la fête"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9156 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Baraques, cabanes et autres vacheries

Devenues obsolètes, elles disparaissent peu à peu de nos paysages. La dernière grosse tempête en a encore jeté plus d'une à bas. Que personne ne relèvera plus.Ces constructions, souvent frustes, chétives, de peu d'apparence, témoignent pourtant, elles aussi, de notre histoire, de notre culture et notre agriculture, de notre manière d'être au monde. Dans ce monde fait de terre et de ciel, d'herbe et d'arbres - et d'animaux! Dans ce monde où se fabrique notre subsistance. Elles disent, elles aussi, un peu de cette préoccupation qui est toujours la nôtre : Comment habiter au mieux ce monde où nous sommes? Comment à la fois l'aménager et le ménager? Quelles relations doit-on nouer et préserver avec les autres espèces? Et notre espace?Cet ouvrage vous propose une balade à la découverte de ce patrimoine rural, injustement oublié, à travers plus de cent superbes photographies inédites et en compagnie de grands noms de la littérature, amoureux des mots tout…

Le temps du brame - Passions sauvages

Partout autour de nous, le monde bouge, s'agite, change.Et pourtant, là-bas, au plus secret de la forêt, chaque année, depuis des temps très lointains, persiste le brame : spectacle unique, vrai, d'une…