Les jours de la femme Louise et autres nouvelles




À PROPOS DE L'AUTEUR
Madeleine Bourdouxhe
Auteur de Les jours de la femme Louise et autres nouvelles
Madeleine Bourdouxhe est née à Liège en 1906. En 1927, elle épouse Jacques Muller. Elle arrête ses études de philosophie à l'Université Libre de Bruxelles et donne des cours particuliers aux étudiants en difficulté. En 1936, sur les conseils d'Emmanuel Mounier, elle dépose chez Gallimard son premier roman : La femme de Gilles, accueilli avec enthousiasme par Jean Paulhan. Résistante lors de la Seconde Guerre mondiale, elle refuse de publier ses nouvelles chez les éditeurs contrôlés par les Allemands et distribue des feuillets anti-nazis qu'elle se procure à Paris, où réside Paul Eluard. Après la guerre, elle se lie d'amitié avec Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir. Dans Le deuxième sexe, celle-ci cite La femme de Gilles comme l'exemple de celle qui rêve d'une fusion amoureuse alors que l'homme impose la séparation et la domination. En 1956, quand son roman Mantoue est trop loin est refusé chez Gallimard, Madeleine Bourdouxhe décide de ne plus s'intéresser au monde de l'édition. Depuis 1964, elle a été Secrétaire perpétuelle de la Libre Académie de Bruxelles. Madeleine Bourdouxhe est morte à Bruxelles le 

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Les jours de la femme Louise et autres nouvelles"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 10367 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le jour se lève encore

Ce recueil comporte une nouvelle de Réjane Peigny, 'Amina danse', une nouvelle de Francis Dannemark, 'Les pluies passées', et 'Le jour se lève encore', poème à quatre mains commandé par Gil Jouanard pour 'Mille ans après l'an mil', volume collectif publié chez Climats…

Emplacement réservé

Construit au départ de chroniques, voici un roman inspiré de l’expérience de l’auteur qui…