Le trajet


RÉSUMÉ

Tous les jours, la narratrice prend le car pour se rendre à son travail. Elle est documentaliste, tandis que son mari est photographe de presse. Tous les soirs, elle prend le car pour rentrer en banlieue. Au bureau, elle reçoit les confidences des autres. Chez elle, elle range. Un beau jour, cette vie immuable est bousculée. Une secrétaire a tiré un coup de revolver sur un chef de service, on ferme le bureau plus tôt, la narratrice doit prendre le car à une heure inhabituelle. Cela suffit à la plonger dans l’angoisse. En outre, une petite fourrure de martre qu’elle avait perdue, voici qu’elle l’aperçoit au cou d’une jeune fille…


AFFICHEZ LES FICHES LIÉES


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Initialement paru en 1976 aux éditions Gallimard, le roman Le trajet de Marie-Louise Haumont (récompensé alors par le prix Femina) est aujourd’hui réédité dans la collection Espace Nord et assorti d’une postface de Daniel Laroche. Née en 1919 et décédée en 2012, Marie-Louise Haumont, écrivaine belge, reste encore peu connue dans nos contrées, en raison sans doute, comme l’explique le postfacier, de la production littéraire « peu variée et quantitativement modeste » de celle-ci.

Je vivais dans l’avenir comme les vieillards vivent dans le passé, mais le passé ne laisse aucune place à l’inconnu tandis que moi j’étais sans cesse à la croisée des chemins, m’engageant dans l’un, puis dans l’autre, essayant, brouillonnant, effaçant pour trouver mieux…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:trajet roman héroïne - "Le trajet"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...