La légende d'Ulenspigel et de Lamme Goedzak au pays des Flandres et ailleurs



AFFICHEZ LES AUTRES ÉDITIONS


À PROPOS DE L'AUTEUR
Charles De Coster
Auteur de La légende d'Ulenspigel et de Lamme Goedzak au pays des Flandres et ailleurs
Fils d’un père flamand et d’une mère wallonne, De Coster est né à Munich. Ses Légendes flamandes (1858) préludaient à son chef-d’œuvre, La Légende d’Ulenspiegel (1867). Cette œuvre unique chante la résistance des Pays-Bas à l’oppression espagnole au XVIe siècle, en transfigurant le héros truculent des traditions flamande et germanique. À la fois épopée, fabliau, poème, roman allégorique, le texte sait marier les tons tragique et burlesque, grâce à une langue travaillée, empruntant ses principaux ressorts stylistiques à l’archaïsme. Œuvre inclassable, elle est devenue classique. Traduite maintes fois, elle a inspiré des continuateurs en plusieurs langues et suscité nombre d’adaptations musicales, théâtrales, radiophoniques, cinématographiques et paralittéraires, mais reste oubliée dans l’histoire de la littérature de langue française.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "La légende d'Ulenspigel et de Lamme Goedzak au pays des Flandres et ailleurs"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Les sept visages de l'eau

" Je sens ses bras autour de ma taille. Il me serre si fort. Je n'ose ouvrir les yeux. La chaleur de sa langue sur la mienne, que c'est doux, que c'est bon. Je profite de ce baiser qui n'en finit pas, de ses mains qui crient tendresse, de ses jambes qui disent caresses, de ce corps qui surgit de l'arbre en chantant l'Amour !". Les sept visages de l'eau, un mariage d'amour et de haine où le passé imprègne le présent et détermine l'amour. FranMi nous emmène à travers une recherche d'identité, d'un rôle social dans une communauté villageoise qui, à l'instar de Saint-Léger, son village d'adoption, présente plein de contradictions. Comment vivre, comment demeurer dans un environnement où les traditions et habitudes anciennes se frottent à la consommation et la vitesse…

Guldentop

L’évocation de la figure de Guldentop, fantôme qui hantait le domaine familial de Missembourg, permet à Marie Gevers…

La fille sur le banc

Sans doute est-ce une caractéristique majeure et heureuse du roman…