Je sais pas


RÉSUMÉ

Une belle journée de sortie des classes qui vire au cauchemar.
Une enfant de cinq ans a disparu.
Que s’est-il passé dans la forêt ?
À cinq ans, on est innocent, dans tous les sens du terme.
Pourtant, ne dit-on pas qu’une figure d’ange peut cacher un cœur de démon ?


À PROPOS DE L'AUTEUR
Barbara Abel
Auteur de Je sais pas
Depuis toujours, Barbara Abel est férue de théâtre et de littérature. Elle suit à 15 ans les cours de théâtre de Bernard Marbaix à l’Académie d’Etterbeek, puis opte pour des études littéraires qui la mèneront jusqu'à une licence en philologie romane à l'Université Libre de Bruxelles. Après avoir été élève à l'école du Passage à Paris, elle exerce quelque temps le métier de comédienne et joue dans des spectacles de rue. À 23 ans, elle écrit sa première pièce de théâtre, L'esquimau qui jardinait, qu'elle interprètera avec succès sur les planches bruxelloises et au festival de Spa. Privilégiant bientôt sa passion pour l’écriture, elle remporte le Prix Cognac en 2002 pour son premier roman L’instinct maternel. Ses quatre romans suivants sont publiés aux Éditions du Masque : Un bel âge pour mourirDuelleLa Mort en écho, Illustre Inconnu. Après 2009, l'autrice rejoint les éditions Fleuve noir, chez qui elle publie notamment Derrière la haine, Après la fin, Et les vivants autour. Deux de ses romans ont connu des adaptations cinématographiques : Un bel âge pour mourir, adapté à la télévision en 2005 avec Emilie Dequenne et Marie-France Pisier dans les rôles principaux et Derrière la haine, sorti en 2018 sous le titre Duelle, un film d'Olivier Masset-de Passeen, un film qui fut primé plusieurs fois aux Magritte du Cinéma. Aujourd’hui, ses livres sont traduits à l'étranger et l'autrice bénéficie d'une renommée internationale. Lauréate d’une bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Bourse de création 2021


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Barbara Abel s’est fait un nom dans le monde très prisé des auteurs de polars où elle poursuit son chemin depuis la parution de L’instinct maternel, en 2002, qui lui a valu le Prix Cognac. Avec son onzième roman, elle nous entraîne dans un tourbillon de faits d’une rare et noire densité, au cœur des désordres familiaux.Camille est une jeune mère dont la vie pourrait être sans histoires. Sa petite fille Emma, dont on a fêté le cinquième anniversaire, lui vaut des éloges pour sa beauté et elle forme un couple aisé avec Patrick, son mari, et ses copines lui envient sa situation. Mais elle a depuis peu succombé aussi aux charmes d’Étienne, un homme plus âgé qui la poursuit de ses assiduités et ne lui laisse aucun répit, lui offrant la part d’aventure pimentée…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Je sais pas"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Mortelle assemblée de copropriété

Comme chaque année, Jérôme se rend à l’assemblée…

Le concerto pour la main gauche

Bien des années après la Seconde Guerre mondiale, Gabriel et Tony se…

La vie devant nous

Avec La vie devant nous , Eva Kavian nous livre un récit polyphonique d’une bande de copains. L’histoire…