Argentine


RÉSUMÉ

Début du XXIe siècle, entre l’Amérique du Sud et l’Europe, chaque personnage, Lunus, Juan Serafini, Henk, Sofia, Angel, Hernán et Lucas, en proie à ses démons, emprunte sa voie personnelle. Les uns disparaissent, les autres les recherchent, la crise argentine de 2001 éclate. Prix Rossel 2009, Argentine ouvre les portes de géographies mentales emportant le lecteur dans un dédale dont il reconstruira le fil chapitre après chapitre.

  lire la suite sur  Espace Nord


PRIX
  Prix Rossel, 2009

À PROPOS DE L'AUTEUR
Serge Delaive
Auteur de Argentine
Né en 1965 à Liège où il vit aujourd’hui. Etudes littéraires et journalisme. A exercé divers métiers: enseignant, logisticien, formateur, coordinateur de projets… Père de deux enfants. Fonde et anime avec Karel Logist, Carl Norac et Carino Bucciarelli la revue et les éditions Le Fram. A publié recueils de poèmes et romans, en Belgique comme en France. Photographie aussi. Serge Delaive a reçu le prix Rossel 2009 pour son roman Argentine, publié aux éditions La Différence, et le Prix triennal de Poésie pour son recueil Art farouche.

NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Dans son roman Argentine couronné par le Prix Rossel en 2009, le romancier, poète et photographe Serge Delaive délivre une composition narrative entre rhizomes et puzzles. Ce n’est qu’au fil de la lecture que se rassemblent les fragments de vie de divers personnages — Hernán, Lunus, Juan Serafini, Sofiá, Lucas, Angel — ayant pour toile de fond l’Argentine. Un jeu d’échos se met en place entre la crise économico-socio-politique qui frappa l’Argentine en 2001, entre le chapelet de crises qu’elle  a traversées (1998-2002, 2004…), et les dérives existentielles que subissent les personnages. Lieu des confins, extrême bout austral du monde bordé par la Terre de Feu et l’océan, l’Argentine attire les êtres en quête de sens, ceux et celles qui, comme Lucas…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Argentine"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Rien que le soleil

«  Jusqu’au moment où il a dit : je vois un jeune homme. Là j’ai songé aux cieux crevant en éclairs…

Le bestiaire de Rotterdam

"Paul Corneille avait quarante ans, on lui en donnait cinquante, et cependant…

Vade Retro, Felicien!

Francis Groff, dès les premières pages de son deuxième roman, confirme un art certain pour…