Max de Radiguès

PRÉSENTATION
Né en Belgique en 1982, Max de Radiguès est auteur de bande dessinée, éditeur à l’employé du Moi et directeur de collection chez Sarbacane. Il a passé un an de résidence au prestigieux Center for Cartoon Studies, à White River Junction – Vermont, en 2009. Depuis il a publié de nombreuses bande dessinée pour les jeunes et/ou les adultes. En plus de ses livres, il multiplie les expériences par la publication en ligne et le fanzinat. Ses projets, comme L’âge dur, Orignal et Bâtard, paraissent en fanzines mensuels envoyés par la poste aux lecteurs avant de devenir des livres. A trois reprises, dans la sélection officielle Festival International de bande dessinée d’Angoulême, c’est avec Bâtard chez Casterman qu’il reçoit Le Prix des Lycéens du festival et le Prix Polar SNCF. Il travaille dans un grand atelier à  Bruxelles, Het Geslepen Potloden, où se mélangent dessinateurs néerlandophones et francophones.

BIBLIOGRAPHIE


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Disons-le d’emblée : Alerte 5 est un livre formidable. Le bédéaste belge Max de Radiguès s’est attaqué à une grande aventure spatiale : à la suite de l’explosion d’une fusée lors de son lancement, provoquant le décès des trois astronautes qui avaient embarqué à son bord, la NASA suspecte une attaque terroriste. Aussitôt, le secteur est en panique et passe en niveau d’Alerte 5, le plus élevé. Un protocole strict, censé assurer la sécurité de tous, devra être appliqué par les astronautes, mais aussi les cinq protagonistes de cet album, en pleine mission scientifique sur la base d’exploration martienne. Alors qu’ils étaient déjà géographiquement isolés, les rares contacts qu’ils avaient avec l’extérieur leur sont désormais totalement interdits, et…


Karoo

C'est dans un esprit décalé que Max De Radiguès passe à la loupe et relativise les caprices de notre société. Alerte 5 est un album fin et divertissant, porté par un dessin en noir et blanc, un trait efficace et un ton affectueusement satirique.
Suite à l'explosion d'une navette spatiale au décollage, les autorités décrètent le niveau d'alerte maximum pour toutes les missions en cours. Les relations avec le centre de contrôle sont réduites au strict minimum, une occasion pour les astronautes de vivre enfin en marge du protocole !

Si Max de Radiguès choisit un décor de science-fiction, c'est davantage pour créer un microcosme que pour fantasmer la conquête de l'espace. Ses astronautes évoluent au sein de la base Mars comme à la maison ; entre corvées et loisirs…