Marianne Sluszny


PRÉSENTATION

Marianne Sluszny vit à Bruxelles et travaille depuis près de trente ans à la RTBF (Radio Télévision de la Communauté française de Belgique) comme productrice d’émissions, de documentaires culturels et historiques. Elle est professeur de philosophie à l’Ecole nationale supérieure des arts visuels de la Cambre après avoir enseigné à L’Institut national supérieur des arts de la Scène (INSAS). Après « Toi, Cécile Kovalsky » paru aux Editions de La Différence en 2005, roman pour lequel elle a obtenu le prix de la première œuvre de la Communauté française de Belgique et le prix Lucien Malpertuis de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, « Le frère du pendu » est son deuxième roman.


BIBLIOGRAPHIE


PRIX


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Il est souvent bien périlleux de faire œuvre littéraire de son vécu le plus sensible, le plus douloureux. Pareil défi d’écriture exige une ascèse que le prétexte de la fiction n’impose pas. En choisissant de parler de la vie, de la maladie et du décès de son compagnon, Marianne Sluszny a pourtant été bien inspirée car elle nous livre bien plus que des confidences intimes.Il faut dire que la personne de Guy Lejeune, qui éclaire l’ensemble de l’opus, emporte à elle seule le récit dans des univers passionnant. Cinéaste autodidacte, il a participé à la naissance de la télévision, univers qu’il partageait avec l’autrice, elle-même scénariste et productrice de documentaires culturels et historiques. Reprendre son histoire pas à pas,…


Le Carnet et les Instants

Qui étais-je ? J’avais tant de mal à me rassembler qu’il me semblait inconcevable de m’inventer un avenir. La question se posait-elle d’ailleurs ? « Hélène, Nicole, Margreet et les autres… Ces femmes belges qui ont vécu la guerre 14-18 et ses suites sont au cœur de ce recueil de nouvelles […] ». Aujourd’hui, en 2020, nous avons certainement, toutes et tous, des souvenirs rapportés par nos grand-mères à propos de leur vécu ou celui de leurs parents durant la Première Guerre mondiale. Des souvenirs inscrits jusque dans la mémoire de nos cellules.Le recueil Chemins de femmes de Marianne Sluszny (publié dans la collection « Belgiques » des éditions Ker où l’on peut trouver entre autres…