Lisette Lombé


PRÉSENTATION
Romaniste, diplômée en médiation, Lisette Lombé a travaillé durant une dizaine d’années en tant qu’enseignante et jobcoach, avant de se consacrer à des projets socio-artistiques. Artiste pluridisciplinaire, elle crée des objets poétiques(textes, performances, collages) qui font voyager entre l’Europe et l’Afrique. Elle partage également son amour de la poésie en animant des ateliers d’écriture et de confiance en soi, qui l’ont conduite de la Belgique à l’Irak en passant par le Congo et le Sénégal. Depuis plusieurs années, elle partage son amour de la poésie en animant des ateliers d’écriture, qui l’ont conduite de la Belgique à l’Irak, en passant par le Congo, le Sénégal, le Canada, Haïti et le Maroc. Fondatrice du Collectif L-SLAM, elle a été récompensée en tant que Citoyenne d’Honneur de la Ville de Liège pour sa démarche d’artiste militante. Elle est l’autrice de deux livres — Black Words (l’Arbre à paroles coll. IF) et La magie du burn-out (éd. Weyrich) — qui croisent collages et textes de poésie. Elle a également coordonné le recueil collectif de slam : On ne s’excuse de rien ! paru chez maelstrÖm reEvolution. Son 3e livre Venus poetica paraît à l’Arbre à paroles dans la collection IF le 14 février 2020. (Espace Livres et Création)

BIBLIOGRAPHIE


PRIX


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Selon la deuxième de couverture de son premier roman Venus poetica, Lisette Lombé est une « artiste queer, afroféministe, belgo-congolaise », fondatrice du Collectif L-SLAM. Ce roman est publié dans la collection « iF » dirigée par Antoine Wauters qui propose des textes transfrontaliers et privilégie la liberté de ton et le plaisir d’oser. Définitions qui caractérisent le présent ouvrage, pas tout à fait roman mais poétique sans être un poème. Il commence par une évocation de masturbation et se termine par une allusion claire au lesbianisme. Entre les deux une traversée érotique, celle d’une femme libre et libérée, deux informations évidentes. Qu’il s’agisse d’énumérations rythmées, de séries de mots éblouissantes. D’emblée se présente…


Le Carnet et les Instants

Ces jours-là
jours de énième scandale pédophile,
énième bavure policière,
énième féminicide,
énième incident mortel dans une usine,
ces jours-là,
lendemains d’élections, d’attentat, de cataclysme,
ces jours-là,
une lave noire et visqueuse déboule dans ma gorge
et carbonise toutes mes belles petites phrases humanistes
qui me sauvent tous les jours sauf ces jours-là. 


Alors, Lisette Lombé colle. Elle accole trois verbes à l’infinitif : Brûler Brûler Brûler. Davantage qu’un mode verbal très présent dans son écriture, l’infinitif igné figure la démarche de Lisette Lombé, poétesse et grande figure du slam en Belgique. Ce verbe exulte dans ce recueil publié…


Karoo

Nous avons souhaité parsemer l’année de paroles de créateurs, en lien avec la programmation des Midis de la Poésie. Deuxième étape avec Joëlle Sambi, autrice, poétesse, activiste qui, en trio avec Congo Eza, interroge son lien-frontière au Congo et à la Belgique et propose avec Aru Lee pour les Midis une sélection de textes des voix emblématiques de l’afroféminisme : Maya Angelou, Angela Davis, Audre Lorde, etc.

Nous avons souhaité parsemer l’année de paroles de créateurs, en lien avec la programmation des Midis de la Poésie. Deuxième étape avec Joëlle Sambi, autrice, poétesse, activiste qui, en trio avec Congo Eza, interroge son lien-frontière au Congo et à la Belgique et propose avec Aru Lee pour les Midis une sélection de textes des voix…