Jean-Claude Bologne


PRÉSENTATION


En un peu plus de vingt ans,  Jean Claude Bologne (Liège, 1956) s’est imposé à la fois comme l’un de nos écrivains les plus prolifiques et les plus ambitieux. Œuvre déjà abondante que la sienne, où la création pure côtoie l’érudition la plus pointue sans oublier d’être divertissante. Il fit sur ce plan des débuts remarqués qui lui valurent d’emblée une invitation dans l’émission Apostrophes. Il venait y parler de l’ « Histoire de la pudeur » (couronnée par l’Académie Française) qui inaugurait de sa part une démarche d’archéologue des sentiments et des comportements dont la pertinence et le succès ne se sont pas démentis depuis.

Autre départ retentissant : son premier roman « La Faute des Femmes » lui valut d’emblée le prix Rossel. Fort de ces deux brillantes entrées en matière, Jean Claude Bologne a poursuivi depuis son œuvre de plus en plus monumentale sur ces deux pistes qu’il emprunte tour à tour, et toujours avec un égal bonheur. Un quarantaine de titres (qui comporte aussi des ouvrages d’inspiration philosophique de haut niveau, « Le mysticisme athée » notamment) s’amoncellent depuis : une œuvre d’une rare qualité que ce Liégeois désormais devenu parisien  poursuit avec une régularité qui force l’admiration et lui vaut un public fidèle.

Cette activité absorbante ne l’empêche pas d’être aussi un écrivain très soucieux de ses confrères. Il le montre au sein de la Société des Gens de Lettres, association littéraire éminente qui eut notamment Victor Hugo pour président et où il vient d’être élu à la même fonction.


BIBLIOGRAPHIE


PRIX


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Après l’Histoire du couple, en 2016, c’est sur l’histoire du coup de foudre que le romancier et essayiste Jean Claude Bologne se penche cette fois, en fin sondeur des sentiments et des comportements humains.Le coup de foudre, vaste sujet… Beaucoup y croient, d’aucuns l’ont vécu, d’autres l’attendent encore tandis que diverses sources l’abordent par le biais notamment des symptômes qu’il fait naitre chez ses « victimes ». Ce sont ces récits, légendaires, empruntés à l’Histoire ou à la littérature, qui ont retenu l’attention de l’auteur et constituent la matière première de cet essai.Unique et sans pareil pour qui en est frappé, le coup de foudre brille par sa permanence dans l’Histoire et sa banalité : les témoignages…


Le Carnet et les Instants

Auteur d’une œuvre importante qui se diffracte en romans, récits (La Faute des femmes, L’Arpenteur de mémoire, Fermé pour cause d’Apocalypse…), en essais (Histoire de la pudeur, Le Mysticisme athée, Histoire du sentiment amoureux, Histoire du couple, Histoire du coup de foudre…), Jean Claude Bologne interroge dans son dernier livre la question du scandale. Dans un ouvrage truffé d’érudition, empruntant des chemins inédits, il se penche sur ce phénomène tout à la fois moral, socio-politique, religieux en remontant à ses origines. Il n’est d’intelligibilité de ce fait, saturant notre temps, qui ne passe par une mise en perspective historique. Anthropologiquement, dans toute société, ce qu’on nomme scandale est à l’œuvre sous une multiplicité…


Le Carnet et les Instants


Le Carnet et les Instants

Il y a quarante ans, Jean Claude Bologne a vécu durant quelques instants « une expérience fulgurante de l’absolu ». Quelques instants qui ont marqué et transformé toute sa vie. En 1995, il a consacré à cette expérience mystique, exempte de toute référence à Dieu, un premier essai qu’il considérait comme une délivrance, pensant n’avoir plus à revenir publiquement sur le sujet. N’empêche, alors que le temps a passé « sans rien changer à la brutalité de la mémoire », il s’est résolu, poussé par « les confidences que le livre a suscitées » et par « les réflexions qui l’ont prolongé » à témoigner « avec moins de lyrisme et de candeur » de « l’instant où le monde a basculé » et de…


Le Carnet et les Instants

« […] car toi et moi, qui ne nous rencontrons que dans le geste de donner, que sommes-nous, quand le geste s’achève ? Rêve, et rêve de rêve. » ( « Kapala »)Rituaire (paru aux éditions Le Taillis Pré) ne peut être que l’œuvre d’un amoureux des dictionnaires et des ouvrages historiques, d’un passionné des livres et du sacré, de leur mystère et de leur poésie. Ne témoignant ni d’une érudition écrasante ni d’une curiosité superficielle, ce recueil de Jean Claude Bologne s’inscrit en justesse dans la vaste bibliographie de l’auteur. Sans plus tergiverser, disons-le tout net : Rituaire est un régal.Rituaire est un régal, car il propose, sous la forme d’un abécédaire, de découvrir de…