Jacqueline Harpman


PRÉSENTATION
Psychanaliste, Jacqueline Harpman (1929-2012) a longtemps vécu à Bruxelles. Son premier roman, Brève Arcadie, lui vaut le prix Rossel (1959). Ensuite, romans et prix littéraires se sont succédé : La Plage d’Ostende, Le bonheur dans le crime, Moi qui n’ai pas connu les hommes, Orlanda (Prix Médicis 1996), La Dormition des amants, Le Passage des Éphémères et En toute impunité. Jacqueline Harpman est décédée le 24 mai 2012 des suites d'une longue maladie.

BIBLIOGRAPHIE


PRIX