Jacinthe Mazzocchetti

PRÉSENTATION
Anthropologue, Jacinthe Mazzocchetti est professeur à l'UCL. Elle a écrit divers ouvrages dont Etre étudiant à Ouagadougou. Itinérances, imaginaire et précarité qui a reçu en 2013 le Prix Henry Lavachery (Classe des Lettres et des Sciences morales et politiques, Académie Royale de Belgique). De ses voyages, des histoires de vie qui se déposent dans ses cahiers, naissent aussi des poésies et des nouvelles. Son premier recueil de nouvelles, intitulé La vie par effraction, est paru aux Editions Quadrature en novembre 2014

BIBLIOGRAPHIE


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

L’adolescence est communément définie comme la période débutant à la puberté de l’humain, et séparant l’enfance de l’âge adulte. Cette acception biologique se traduit par nombre de chamboulements : le corps se dé- et reforme, l’esprit s’affranchit, les hormones s’affolent, les émotions s’exponentialisent, les cercles sociaux se reconfigurent, la conscience de la vanité de la vie percute. C’est un moment de transition dysharmonique, de tiraillements et d’éclats, de maturation de l’être en devenir. Un hiatus existentiel.Sous la plume de l’anthropologue Jacinthe Mazzocchetti, ce temps de rupture(s) se matérialise dans dix nouvelles, portant chacune (à l’exception de la dernière) le prénom d’un ou deux jeunes dans la tourmente. Tous vibrent, à des degrés…