Résultats de recherche 1 à 30 (51)

Le promenoir des amis

Ces paroles sont dans le désordre, des réflexions au jour le jour sur tous les sujets : lectures, événements personnels ou publics. Ils seront complétés par les trois tomes…

Les roses de cire

Variations pour les deux mains Puisque le siècle des machines est aussi le siècle du regard, laissons-le s'attarder sur une extraordinaire mécanique dont nous nous servons sans cesse…

Un Américain en Ardenne et autres perpectives forestières

Sur les routes de l'exil Le 3 septembre 1870, le poste frontière de Beaubru s'apprêtait…

Les approches

Recueil de poèmes dont le thème principal est la vision chrétienne de l'amour unique.

La mer prête voilure

Recueil de poèmes. D'émblée, on sent que les textes de Jeanne Louis-Gilsoul ont été longuement mûris. Évoque-t-elle sa région natale Grandvoir ? Lui…

Le passé défini

Les différents poèmes portent quasi tous un titre emprunté d'une manière plus ou moins directe au lexique grammatical : "Passé simple", "Indicatif", "Madrigal interrogatif" ....…

L'usage de la critique

Hubert Juin nous livre ici ses analyses et ses réflexions sur les oeuvres d'auteurs comme Georges Bernanos, Julien Green, Roger Vailland, Pierre Reverdy, Léautaud, Butor, J.M.G.Le…

Forêt peinte

Recueil de poèmes avec des illustrations d'Edmond Dubrunfaut.Forêt-femme ou femme-forêt ? Les arbres de Juin ont le ventre moussu et dégagent des senteurs animales. La femme que le poète interpelle…

Langage et réputations proverbiales chez les bêtes

Bête comme une oie", "poltron comme un lièvre" sont des expressions rarement flatteuses...…

L’été d’octobre

Recueil de poèmes qualifié de "somptueux" par Jean Mergeai. Il reprend le thème de l'amour pour Dieu opposé à l'amour charnel. Les vers expriment des images tumultueuses…

Porter l’orage

Recueil de poèmes d'une sensibilité très féminine, qui montrent la difficulté de "porter l'ange" des passions de la vie.

L’automne à Lacaud

Ce recueil s'avoue d'emblée parabole dans sa trame et son langage. Parole d'arbre. Chant de forêt pour qui la mémoire des mots a souffle de bêtes vives, mots d'amour sans vieillesse…