Une rencontre


RÉSUMÉ

L’érotisme des mots répond au froissement des peaux. « On n’a qu’une chose à soi, c’est son désir », disait Jacques Rigaut. L’héroïne d’ «Une rencontre» est une jeune femme dont la passion de la reliure s’accorde à sa sensualité. Elle se souvient d’une rencontre amoureuse où seul, justement, le désir présidait aux rencontres avec un amant dont elle n’attendait que du plaisir au gré de chambres d’hôtel ou du porche d’un immeuble. L’immédiateté emportait leur gestuel.

L’érotisme…



À PROPOS DE L'AUTEUR
Claire Huynen
Auteur de Une rencontre
Claire Huynen est née à Liège en 1970. Gourmande, elle aime la paresse, le temps qui passe et la lenteur. Elle rêve d’être une vieille dame indigne; elle se contente pour l’instant d’être impertinente. Elle aime se définir aussi par ses priorités de vie … J’aime l’ailleurs. J’aime les bistrots improbables. J’aime l’expression de-ci de-là. J’aime sauter à cloche-pied mais pas longtemps parce que c’est fatiguant. J’aime les dictionnaires. J’aime le temps. J’aime rire. J’aime les contes à dormir debout. J’aime les petits pois lorsqu’ils sont préparés par Guy Savoy sinon bof. J’aime me perdre, un peu. J’aime vieillir. J’aime la lenteur. J’aime la Mondeuse d’Arbois. J’aime les tables généreuses qui se perdent en mots et en ivresse. J’aime les gueules cassées. J’aime tendre le visage à la pluie. J’aime dormir. J’aime l’autre mais pas tous. J’aime le tanin du vin qui s’inscrit dans les plis des lèvres. J’aime l’émoi. J’aime les boulettes à la sauce lapin. J’aime écrire, juste pour le plaisir. (C.H.) (Jeannine Paque)

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Une rencontre"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Un été dans la combe

Quelque part entre Argonne et Champagne, un vagabond s'installe…

Le chemin bleu

Angélica, une jeune infirmière en mal de vivre, quitte son amant et son pays pour fuir en Afrique,…

Le bestiaire de Rotterdam

"Paul Corneille avait quarante ans, on lui en donnait cinquante, et cependant…