S’en aller


RÉSUMÉ

Peu après la première guerre mondiale, pour fuir l’atmosphère compassée d’une adolescence bourgeoise, Carmen s’engage comme marin sur un bateau de pêche en Mer du Nord. Afin d’exercer ce métier réservé aux hommes, elle doit se vêtir comme eux, adopter leurs gestes, dissimuler son identité. Elle ne sait pas encore que ce départ est le premier d’une longue série. Bientôt, c’est la danse qui lui révélera
une autre dimension du monde. Et qui fera entrer dans son existence son double lumineux, compagne et indéfectible amie, Hélène.

Des mers froides jusqu’à l’île de Java, de son engagement dans la Résistance jusqu’à ses derniers jours de femme âgée, les épisodes de la vie de Carmen sont autant de jalons sur les chemins de la liberté. Où, toujours, les expériences du corps vont de pair avec un moment d’initiation politique.

Hymne à l’amitié, récit d’une émancipation féminine au cours du XXe siècle, S’en aller montre subtilement comment les luttes des femmes d’aujourd’hui font écho à celles de leurs aînées à travers l’Histoire. Carmen est l’une d’entre elles.

ÉCOUTER UN EXTRAIT :



PRIX
  Prix du premier roman de la Ville de Limoges, 2022

À PROPOS DE L'AUTEUR
Sophie d’Aubreby
Auteur de S’en aller
Sophie d’Aubreby est née à Bruxelles en 1988. Elle grandit en France, puis travaille aux Etats-Unis et en Inde, avant de regagner la Belgique. En 2017, elle obtient un master en Sciences du Travail et Genre à l’ULB. S’en aller est son premier roman. Lauréate d’une bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Bourse de découverte 2021

NOS EXPERTS EN PARLENT...
Karoo

Au début du XXe siècle, peu après la Première Guerre mondiale, alors que le monde se remet en marche, le récit de S'en aller de Sophie d'Aubreby s'ancre en marge des grandes révolutions sociales, dans l'intimité d'une émancipation féminine individuelle qui renvoie aux résistantes connues ou anonymes ayant pavé les luttes actuelles.


C'est au tournant de l'adolescence, une période souvent décisive de la vie, que Carmen se rend compte ne pas vouloir suivre la trajectoire toute tracée que lui promettait sa naissance dans une famille bourgeoise. Tour à tour marin sur un bateau de pêche, professeure de danse et kinésithérapeute, exploratrice à Java ou encore résistante, Carmen explose les barrières qui pouvaient entraver la vie d'une femme au…


Le Carnet et les Instants

Sophie D’AUBREBY, S’en aller, Inculte, 2021, 288 p., 18.90 € / ePub : 13.99 €, ISBN : 9782360841189Contrairement à l’amour mis en chant par Bizet, Carmen est enfant de bourgeois, et a toujours connu des lois. Née au début du 20e siècle au sein d’une classe aisée, dès son premier souffle, elle a endossé naturellement un costume étriqué confectionné de longue date par la société patriarcale, un « corset de manières cousu à même sa peau » par son milieu. Docile, elle a grandi sagement, sans questions ni attentes, en conformité, préservée. L’évidence la menait au mariage arrangé, une destinée dont elle était tenue à l’écart mais qu’elle acceptait en spectatrice. Cependant, même dans les dess(e)ins les plus maîtrisés,…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:corps amour - "S’en aller"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Les aérostats

L’image est formidable : livres et littérature sont des zeppelins. — Ils prennent feu facilement,…

Chambre avec vue

N’avez-vous jamais été totalement subjugué.e, emporté.e par un paysage…

Ne pas dire

Le texte de Dominique Loreau repose, dès son titre, Ne pas dire , sur un paradoxe puisqu’est mise…