Présentation


N° 130.  » Ancrage dans le réel  » : Théâtre National (Bruxelles) 2004-2017 ; et Dossier Joël Pommerat

Lieu à la fois singulier et reconnu sur la scène belge et européenne, le Théâtre National de Bruxelles est la plus grande institution théâtrale de Belgique. Directeur de 2004 à 2017, Jean-Louis Colinet a su insuffler dans la programmation quelques-unes de ses valeurs profondes : goût pour les marges et le risque ; méfiance des modes passagères ; fidélité aux artistes de la première génération et volonté d’accompagner la relève des créateurs… De Jean-Marie Piemme, Jacques Delcuvellerie, Michèle Noiret, Isabelle Pousseur, Philippe Sireuil, Ingrid von Wantoch Rekowski… à Fabrice Murgia, le Raoul Collectif, Emma Dante, Lars Norén, Falk Richter et Joël Pommerat – pour ne citer qu’eux – ils sont nombreux à avoir arpenté cette grande maison. Complice de longue date de cette trajectoire, la revue Alternatives théâtrales revient sur…



FIRST:xfirstword - "Présentation"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 10141 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

I’m not your negro

Réalisé par le cinéaste haïtien Raoul Peck, ce film était présenté cette année…

Çou k’ djåzer walon vout dire ( Istwere / motlî walon )

Ci nute la, endè touma 3 ou 4 do costé d’ Ougrêye et d’ Kincampwès ossu. Bén k’ nos avéns pris l’ decizion do dmani el cåve, mi popa nos djha : 
« Ci côp cial, mes efants i nos fårè bén rprinde li voye di l’ abri. » Tot-z apiçant al vole kékes covtoes po s’ restchåfer la wice ki n’ fijheut nén solo, vo nos la-st evoye tot corant, prindant l’ rowe lérece del cité et Dzo les Vegnes po rdjonde l’ abri d’ Chimeuse k’ esteut d’ foirt lon li pus seur disconte les bombes et les robots. Come nos arivéns å pî d’ l’ ovraedje, divant nozôtes si dispaitchént come i polént ene pitite feme avou ses cwate efants. Vos vs dotez bén ki l’ feme aveut totes les poennes do monde a fé avanci s’ trûlêye. A l’ copete del gritchete ki moennnéve a l’ abri, li responsåve breya: 
« Hê, vos, la, nosse dame ! Dixhombrez vs on pô avou tos vos djonnes ! Mi, dji doe serer l’ poite. » Dj’ oya-st ossu tot passant divant l’ ome di l’ abri li feme ki lyi breya tote dishoflêye: 
« Dijhoz, måhonteus, c’ est les robetes k’ ont des djonnes. » Cisse-lale, 
« c’ est les robetes k’ ont des djonnes ! », mågré ki dji n’ aveu k’ set ans, dji n’ l’ a måy rovyî. C’ esteut ene tote bele replike et l’ responsåve ni trova rén a responde. Mi, après tant d’ anêyes, elle est dmanowe e m’ tiesse, et î dmorrè disk’ å dierin djoû di m’ veye. C’ est come si c’ esteut scrît e m’ cervea. Li guere, paret ! © Richard Joelants, li 13 d’…

Paul Meyer, le franc-tireur du cinéma belge

(Article paru dans Cinergie, Webzine 120, octobre 2007) Qu’est-ce qui fait un grand cinéaste…