Présentation du n° 129 : En quelques mots...


Il y a plus d'un siècle en Angleterre, Virginia Woolf s'interrogeait sur l'impuissance des femmes écrivaines. En conclusion d'Une Chambre à soi, l'icône du féminisme invitait les poétesses en germe à ne plus renoncer à leurs droits à penser, écrire et créer. La question de la parité restant au coeur des problèmes sociétaux, Alternatives théâtrales s'intéresse à ses impacts dans le champ des arts de la scène : Que font les femmes à l'art et au théâtre ? Y a-t-il une manière d’orchestrer une troupe au féminin, de représenter les corps, propre aux femmes ? Quelle organisation au sein des entreprises artistiques et culturelles ? Quelle écriture dans un contexte inégalitaire ? Différents artistes et intellectuels livrent ici leurs réflexions, en s'appuyant sur des exemples de création au féminin en Belgique, en France, et dans d'autres pays du monde, où il est affaire de « deuxième sexe », de (ou des) féminisme(s), de genre et de post-féminisme: …
  lire la suite sur  REVUES.BE


FIRST:xfirstword - "Présentation du n° 129 : En quelques mots..."
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 10141 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Cantilène de sainte-Eulalie

Premier monument de la littérature française, la Cantilène de sainte Eulalie,…

Editorial

Le mot « quartier » peut être compris au sens littéral, géographique. Chaque quartier de…

Ecrire

Ceux qui... Ceux qui ont côtoyé la mort étincelante Ont gardé dans leurs yeux cette acuité perçante Qui devine aussitôt…