Présentation


Qu’y a-t-il de commun entre les récits conjecturaux de Rosny aîné, le space opera des aventures de Blake et Mortimer, les récits de l’étrange de Franz Hellens ou Thomas Owen et les fictions dystopiques de Jacques Sternberg ?
Peu de choses, semble-t-il, tant il apparaît que l’anticipation belge est doublement marquée par sa diversité et son caractère indécidable.
C’est là le résultat de l’hybridation créative des genres et des supports, mais aussi celui de la superposition, aux formes génériques effectivement pratiquées, d’étiquettes historiquement constituées, telles que merveilleux scientifique, fantastique réel, roman d’hypothèse, anticipation scientifique notamment, qui redessinent activement des ensembles littéraires et esthétiques.
L’anticipation est d’autant moins identifiable qu’elle ne concerne souvent qu’un aspect partiel ou désavoué d’une production romanesque : œuvre unique, atypique, redéfinie ultérieurement par…

  lire la suite sur  REVUES.BE


FIRST:anticipation utopie fiction écriture littérature auteur forme étrange science-fiction production oeuvre - "Présentation"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 10141 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...