Pour que rien ne s'efface


RÉSUMÉ

Comme un film que l’on rembobine, cette histoire commence par la fin. Une banale levée de corps par l’équipe des pompes funèbres, celui d’une femme de 65 ans retrouvée dans un studio parisien, entre des magazines, photos éparses et cadavres de bouteilles. Triste spectacle de l’ultime solitude. Pourtant la défunte est loin d’être une inconnue. Elle fut une icône du cinéma. Un rôle qui changea sa vie, et précipita sa chute.
Quelle sombre histoire se cache derrière ce destin tragique ? Qui se souvient de Lila Beaulieu… Douze témoins vont prendre la parole, chacun dira sa vérité sur Lila, une vérité peuplée de gouffre et d’étincelles. À travers ces voix – un médecin légiste nostalgique, un voisin devenu ami ou encore un amant à jamais blessé –, Catherine Locandro dessine peu à peu les contours de son héroïne, comble les vides et les silences.
La construction chorale reflète parfaitement le mécanisme de l’existence, succession de rencontres, d’évitements et de hasards. Les êtres se croisent, s’effleurent, s’enlacent (rarement) et se quittent dans un carrousel inattendu autour de ce magnifique portrait de femme saisi avant qu’il ne s’efface.


À PROPOS DE L'AUTEUR
Catherine Locandro
Auteur de Pour que rien ne s'efface
Catherine Locandro est née en France et vit à Bruxelles depuis 2005. Elle a la double nationalité, française et belge. En août 2004, les éditions Gallimard publient dans la Collection Blanche son premier roman, Clara la Nuit, plusieurs fois primé. Coup de Cœur du magazine Le Point 2004, Prix René Fallet 2005, ainsi que Prix Québec- France 2006. Suivront, toujours chez Gallimard : Sœurs (août 2005) et Vu de la lune : nouvelles optimistes (décembre 2005), un recueil de nouvelles (collectif). Ses romans suivants, Les Anges déçus (janvier 2007), Face au Pacifique (mars 2009), L’enfant de Calabre (janvier 2013), L’histoire d’un amour (août 2014) et Pour que rien ne s’efface (janvier 2017) ont été publiés aux Editions Héloïse d'Ormesson. En 2019, elle retourne chez Gallimard avec le roman Des cœurs ordinaires. 2019 est également l’année où elle publie son premier roman jeunesse, Cassius, aux éditions Albin Michel Jeunesse (Prix Première Victor du Livre Jeunesse 2021). Dans ce monde ou dans l’Autre est également publié chez Albin Michel Jeunesse en 2021. En 2024, soit 20 ans après sa première publication, paraîtra, chez Dargaud Bénélux, Un été loin des hommes, son premier roman graphique, mis en dessins par Thomas Campi. Parallèlement à ses activités littéraires, elle est régulièrement copy pour la télévision, écrit des concepts et travaille sur plusieurs documentaires.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Pour que rien ne s'efface"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9955 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Audrey H.,

Première Audrey du livre de Pascale Toussaint, Audrey H. : la narratrice, bibliothécaire, spécialiste…

Ali si on veut

Ce recueil en prose, écrit à deux mains, a pour cadre l'île de Madagascar. Co-auteur(s): Ben…

Spirale à rebours & autres contes mythologiques

Un recueil de contes mythologiques, inspirés…