Mon cher ami


RÉSUMÉ
Pour Hubert, les jours se déroulent au rythme de ses balades à cheval, dans une ancienne forge à travers laquelle ne résonnent plus les échos du labeur des ouvriers, un vaste domaine où il habite seul. Pour Guillaume, un adolescent de la cité, le vélo sur lequel il pédale à toute allure lui permet d'aller respirer un air autre que celui de la précarité grandissante dans laquelle, lui et ses parents, tentent de survivre. Un jour, distrait, le jeune garçon pénètre dans la propriété…
  lire la suite sur  Service du Livre Luxembourgeois

À PROPOS DE L'AUTEUR
Christine Van Acker
Auteur de Mon cher ami
Christine Van Acker est eucaryote métazoaire hétérotrophe appartenant au règne animal.Elle navigue en littérature d'un genre à un autre, saisissant, au passage, de subtils instantanés au coeur du vivant.Grande Oreille, elle effeuille aussi les apparences du réel en sons et en mots pour la radio (RTBF, Radio France) sous la haute protection de l'association Les Grands Lunaires.www.lesgrandslunaires.orgAprès avoir vécu avec ses parents sur une péniche, puis sur la terre ferme (dans le Hainaut et à Bruxelles), elle réside à présent en Gaume, dans un village qui convient à sa démesure et à son manque de sérieux.Dans l'ancien café qui l'habite, elle amène d'autres auteurs à venir dans ce bout du monde pour animer des ateliers d'écriture.Membre de Kalame, elle ouvre, elle aussi, le chemin de l'écriture à des personnes qui penseraient ne pas en être capable.Sa pratique, au quotidien, s'inspire de la sentence de Louis Scutenaire : L'humour est une façon de se tirer d'embarras sans pour autant se tirer d'affaire.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Mon cher ami"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16283 ) [domains] => Array ( [0] => 16315 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Coup de cœur

S’il est surtout connu pour être l’auteur de romans noirs – Chants des gorges…

Langue de vipère

Les différences font peur et engendrent méfiance et défiance. Les enfants ne sont pas à l’abri des railleries…