Lumière dans les ténèbres


Dans la nuit du 13 au 14 juillet 1865, un cri surhumain retentit dans les galeries feutrées du manoir d’Alladières, à la lisière de la Forêt de Soignes, à Bruxelles. Quelle tragédie s’est déroulée dans les appartements privés du baron, un éminent homme d’affaires, un héros de la Révolution belge ? Un meurtre, un enlèvement, une disparition volontaire ? Comment a-t-on pu entrer et sortir d’un lieu « hermétiquement clos » ? Les indices sont déroutants, les pistes plus surprenantes les unes que les autres, et on se prend à courir derrière Baudelaire ou le légendaire comte de Saint-Germain, entre autres… La trame, rapidement, tend à s’élargir, se redéfinir. L’enquête policière haletante débouche sur une quête identitaire menée par deux frères tout en se faufilant à travers des moments-clés de l’Histoire, en nous baladant dans le Bruxelles pittoresque et inquiétant qui a précédé le voûtement de la Senne. La résolution des différents pans de l’énigme finira par nous emporter dans le Schleswig-Holstein avant un Grand Saut final au cœur des îles frisonnes… « (…) on sort de tout cela (…) comme un visiteur charmé par l’espèce de Taj Mahal qu’aurait construit un joueur d’échec au brio d’illusionniste. Borges aurait apprécié la promenade. » (Mathieu Terence).

À PROPOS DE L'AUTEUR
Philippe Remy-Wilkin
Auteur de Lumière dans les ténèbres
J’ai été conçu en Afrique, suis né à Bruxelles mais ai passé toute ma jeunesse dans le Tournaisis. Je tente d’y lire une prédisposition pour ce qui m’a toujours animé, soit un grand écart entre passion du grand large et souci des racines, de l’intime. Ce qui me mènera à animer des feuilletons sur l’histoire du cinéma ou sur l’édition belge ; à écrire sur Colomb et Gilgamesh, mais sur Bruxelles et Tournai aussi. J’ai rejoint ma ville natale pour des études à l’ULB (philologie), m’y suis marié (1986, un fils né en 1991) et fixé, remisant licence/agrégation pour organiser ma vie autour de la création, y juxtaposant deux autres vies, un boulot administratif en soirée, une activité intense de médiateur culturel (articles ou dossiers dans Le Carnet et les Instants, Les Belles Phrases, Karoo/Indications, etc. ; chroniques mensuelles sur Radio Air-Libre). Ma passion de l’écriture, je la décline sous toutes ses formes, avec, en filigrane, deux invariants : l’Histoire et le goût du récit palpitant. Des scénarios, des nouvelles, des études historiques, des recueils de récits authentiques, des contes illustrés, des romans, des articles. Publiés à Paris, Bruxelles, Genève, Milan, etc. Le tout sans préjugé, passant d’une grande maison (Phébus, Bayard, etc.) à une petite structure indépendante, et inversement, au gré des adéquations. Signe distinctif : je tente d’élaborer un cycle romanesque conjuguant une littérarité européenne avec la capacité narrative anglo-saxonne… tout en donnant des couleurs à une identité belge ouverte.  

NOS EXPERTS EN PARLENT...
Karoo


Le Carnet et les Instants

Lumière dans les ténèbres de Philippe Remy-Wilkin est un roman atypique, qui mélange les genres du polar, du roman psychologique, fantastique et historique, voire de mœurs, pour offrir un récit haletant, labyrinthique, aux intrigues nombreuses avec, comme décor, le Bruxelles de la fin du XIXe siècle.Un livre audacieux qui marque un tournant dans le travail d’écriture de l’auteur d’origine tournaisienne qui nous avait habitués jusque-là à des romans historiques de facture classique ou des essais tout aussi historiques, des nouvelles, des scénarios de séries télévisées et de bandes dessinées. Une première partie de Lumière dans les ténèbres avait été publiée aux éditions Phébus sous le titre La chambre close,…



FIRST:xfirstword - "Lumière dans les ténèbres"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Aux anges

Amis d'adolescence, Pierre et Florian se retrouvent après trente ans de séparation à l'occasion…

Le chemin bleu

Angélica, une jeune infirmière en mal de vivre, quitte son amant et son pays pour fuir en Afrique,…

Brouillard

Le narrateur, aux prises avec les métastases et la chimiothérapie, évoque son passé.…