Les bracelets d’amour


RÉSUMÉ

La maternité n’est pas une mince affaire.
Emmanuelle Pol s’amuse à en explorer les marges, les franges sombres, à travers neuf histoires qui rendent compte de la complexité de ces étranges relations qui unissent parents et enfants, pour le meilleur ou pour le pire. Ici, pas de tendres portraits de famille, mais une exploration au scalpel des liens du sang.
Grâce à une écriture incisive et une subtile ironie, Emmanuelle Pol maltraite avec intelligence bon nombre de clichés autour de l’enfance et de la maternité.


À PROPOS DE L'AUTEUR
Emmanuelle Pol
Auteur de Les bracelets d’amour
Emmanuelle Pol est née en 1965 à Milan, d’une mère française et d’un père italien. Pourtant, elle a passé son enfance en Suisse et vit depuis vingt-cinq ans à Bruxelles…


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Sublimée, célébrée, sanctifiée et toujours mystifiée dans la plupart des cultures, la maternité est une expérience étrange et singulière qui, faut-il le rappeler,  ne saurait se résumer aux images doucereuses qui l’entourent. Voici un recueil de nouvelles qui en dessine les paradoxes, qu’on l’envisage sous l’angle de la mère elle-même, de ses enfants ou de son conjoint. Le premier texte, « Les bracelets d’amour », qui offre son titre au volume, donne le ton : une jeune femme est face à son enfant et elle est engloutie par sa maternité dans laquelle elle est recluse. Ce petit être envahissant prend le pouvoir, dicte ses horaires, envahit l’espace de ses cris, l’air de ses odeurs, les nuits de ses pleurs, l’esprit de ses besoins indéchiffrables.…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:enfant - "Les bracelets d’amour"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 10367 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Plus de lumière !

Luc Baba s’est glissé dans le sillage de treize auteurs et deux autrices (que l’on n’aurait pas qualifiée de…

Le ciel me regardait

Des êtres se croisent ou se rencontrent. Les narrateurs de ces dix nouvelles retrouvent…