La passion du diable


RÉSUMÉ
Dans un asile de fous, lors d'un bal costumé, la fête se mue en exorcisme. Méphisto-Christ tombe amoureux de Marie-Madeleine et meurt en martyr. C'est la Passion du diable. Jésus, crucifié, est le centre d'un culte de la douleur, donc du mal... Mais le mal n'est-il pas du ressort du diable ? De fait, Jésus qui fut tenté par le Malin durant quarante jours dans le désert, n'aurait-il pas fini par succomber ? Cette pièce revisite les évangiles avec une joyeuse impertinence, en s'inspirant…
  lire la suite sur  Bela

À PROPOS DE L'AUTEUR
Adolphe Nysenholc
Auteur de La passion du diable
Adolphe Nysenholc est né à Bruxelles en 1938, fils d’un couple de Polonais qui, d’origine juive, seront déportés en septembre 1942 pour périr à Auschwitz. Adolphe Nysenholc échappe à ce sort : un mois avant, il avait été placé dans une famille flamande de Ganshoren, dans le nord de Bruxelles. Le thème de « l’enfant caché » est au centre du roman Bubelè, tandis que les motifs de la mémoire, de la mère ou de la déportation se retrouvent dans sa production théâtrale. En plus de son activité de dramaturge et de romancier, Adolphe Nysenholc est aussi un spécialiste reconnu de Charles Chaplin.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "La passion du diable"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9212 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Manoir. Saison 13

Sous l'autorité du Commandeur, six filles et six garçons disputent la finale de la treizième…

Les Flaireurs / Pan

Gantois francophone, comme ses amis Grégoire Le Roy et Maurice…

Capiche au pays des Piratomes

On retrouve Capiche le héros ardennais avec toute sa verve, dans une pièce qui s'inspire…