La Légende d’Ulenspiegel


RÉSUMÉ

La guerre, la sainte Inquisition, les flammes d’un bûcher, le cœur de Claes qui bat sur la poitrine de Thyl, les cris d’une femme qu’on torture, de sanglantes horreurs, de la révolte et du génie… Et le pays de Flandre et les terres d’ailleurs, de la malice, de l’ironie, de la violence, des farces, de l’amour, des chansons, des légendes, de la poésie et encore du génie… Et encore des calembredaines, des rabe­laiseries, des don­quichottades, des breugheulantes, des crêtes de coq, des ris de veau, des pieds de nez, des essaims de mouches et toujours du génie…


AFFICHEZ LES FICHES LIÉES

DOCUMENT(S) ASSOCIÉ(S)
Chargement en cours ...

À PROPOS DE L'AUTEUR
Charles De Coster
Auteur de La Légende d’Ulenspiegel
Fils d’un père flamand et d’une mère wallonne, De Coster est né à Munich. Ses Légendes flamandes (1858) préludaient à son chef-d’œuvre, La Légende d’Ulenspiegel (1867). Cette œuvre unique chante la résistance des Pays-Bas à l’oppression espagnole au XVIe siècle, en transfigurant le héros truculent des traditions flamande et germanique. À la fois épopée, fabliau, poème, roman allégorique, le texte sait marier les tons tragique et burlesque, grâce à une langue travaillée, empruntant ses principaux ressorts stylistiques à l’archaïsme. Œuvre inclassable, elle est devenue classique. Traduite maintes fois, elle a inspiré des continuateurs en plusieurs langues et suscité nombre d’adaptations musicales, théâtrales, radiophoniques, cinématographiques et paralittéraires, mais reste oubliée dans l’histoire de la littérature de langue française.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:génie - "La Légende d’Ulenspiegel"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Des lueurs du fleuve à la lumière de la peinture. Émile Verhaeren et les siens

On n’imagine pas Verhaeren sans l’Escaut, qui a marqué sa sensibilité,…

Vendanges posthumes

Comme dans la vie, ce roman commence par un hasard : après un concert d'hommage…