Il y avait quelque chose dans le noir qu’on n’avait pas vu


RÉSUMÉ
Deuxième recueil de nouvelles qui réunit deux héros récurrents : Minitrip, une belle blonde aux yeux myosotis et un loser, aussi romantique que cruel. Un univers sulfureux d'apocalypse et de villes carcérales, de violence gratuite et d'administration déshumanisée, un cauchemar d'où les héros tentent de s'échapper en retrouvant au fond d'eux-mêmes la tendresse et le sens de la dérision.

À PROPOS DE L'AUTEUR
Thomas Gunzig
Auteur de Il y avait quelque chose dans le noir qu’on n’avait pas vu

Né le 07 septembre 1970

Sciences politiques, Bruxelles

romancier

Professeur à Saint-Luc et La Cambre, libraire, écrivain, chroniqueur pour "Le Soir", "La Libre Belgique", "Elle Belgique", et "RTBF La Première". Des histoires, des histoires, des histoires.

 

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Il y avait quelque chose dans le noir qu’on n’avait pas vu"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 10367 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...