Il faut que tu me comptes parmi nous



À PROPOS DE L'AUTEUR
Timoteo Sergoï
Auteur de Il faut que tu me comptes parmi nous
La Compagnie des Chemins de Terre existe depuis 1988. C’est Stéphane Georis et Geneviève Cabodi qui en sont les initiateurs. Leur projet à l’époque : jouer en rue. Depuis, ils ont monté 15 spectacles soit déambulatoires, soit fixes dont plusieurs, grâce à leur univers déjanté, ont eu un grand retentissement par delà nos frontières comme LE POLICHINEUR DE TIROIRS. Depuis, ce spectacle est joué en Belgique, en Espagne, en Pologne, en France, au Québec, en Hollande, en Slovénie, en Angleterre, en Italie, en Suisse, au Portugal, aux Etats-Unis, aux Canaries, à Cuba, au Danemark, au Luxembourg, en Hongrie, soit près de 400 représentations en 17 pays. Le Polichineur d’Ecritoire semble lui aussi promis à un bel avenir- La Cie des Chemins de Terre était invitée en résidence de travail cet été au théâtre des Doms en Avignon. Stéphane Georis est aussi un jeune poète de talent. Son pseudonyme est : Timotéo SERGOI


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Le vers de Hölderlin, « pourquoi des poètes en temps de détresse ? », ne cesse de sauter de siècle en siècle, de convoquer les poètes à y répondre, à tout le moins à s’y affronter. Figurant dans le poème élégiaque « Pain et vin », ce « Wozu Dichter in dürftiger Zeit ? » se décline sous la plume de Timotéo Sergoï. Que peut la poésie face au covid-19, quelles ressources individuelles et collectives nous propose-t-elle lors des confinements ? Comment une poésie hors quarantaine peut-elle déconfiner les corps et désincarcérer les esprits ? Durant les cinquante jours de confinement s’étalant du 20 mars au 8 mai 2020, le poète, comédien, artiste, voyageur Timotéo Sergoï a lancé à près de deux cents personnes un poème-gravure…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Il faut que tu me comptes parmi nous"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9176 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

La candeur

Né en 1960, Carl Norac fait partie de la nouvelle génération des poètes belges.

Ter

Livret de poésie de Paul Mathieu, comprenant 12 photographies (noir & blanc) de Pascal Naud et Serge Paulus.