Dans mon jardin


RÉSUMÉ
Le jeu de cache-cache fabuleux auquel nous convie Dominique Descamps n'a rien d'une épopée impossible. Dans chacun de nos jardins sommeille un drôle d'animal, tapi dans l'ombre et l'encre, et pourquoi pas mangeur de cerises... Le jardin en friche recèle un petit monde fantasque où chacun peut traquer le pachyderme énigmatique. D'une première image, abstraite, naissent peu à peu l'histoire et ses personnages. En effet, chaque image du livre est issue de ce jardin abstrait. Ce dernier, sérigraphié sur un plexi, accompagnera le lecteur dans ses recherches. Ce travail plastique est à lui seul une exploration ludique de la technique de la linogravure. Destiné, entre autres, à tous ceux que la forme des nuages ne laisse pas indifférent, ce livre nous offre une petite leçon d'imaginaire.

À PROPOS DE L'AUTEUR
Dominique Descamps
Auteur et illustrateur de Dans mon jardin

Née le 28 septembre 1950 à Schaerbeek

Régendat en Arts plastiques, Sainte-Marie, Bruxelles

Un univers poétique, ludique et de tendres humours à travers la gravure en priorité, principalement linogravure.  Mais aussi  livres tricotés.


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Dans mon jardin"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16281 ) [domains] => Array ( [0] => 16306 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Choupette. Maman regarde !

Choupette est une petite coquine qui adore profiter de la vie…

Lola, Reine des princesses

Parmi tous ses cadeaux de Noël, Lola découvre une couronne en papier doré. Elle reçoit aussi de la part de sa grand-mère un costume de princesse et une couronne. Le jour de la galette des rois, Lola trouve la fève…

Le souffle de ma Mamie

Au fond de son armoire, une petite fille découvre un ballon tout plissé. Un restant de fête d’anniversaire, une trace d’un souvenir. C’est sa grand-mère, disparue depuis peu, qui l’avait gonflé. Alors, cette enfant imagine le chemin que pourrait emprunter le souffle de sa Mamie si elle le laissait s’échapper. Au fil des pages, c’est un voyage tout en délicatesse comme une plume qui s’envole qui emporte avec lui le lecteur et ses pensées. Cet album aborde avec poésie et pudeur les thèmes de la mort, du deuil et du retour à la vie. Il est judicieusement écrit à la première personne du singulier. Ce « je » permet aux plus jeunes lecteurs de s’identifier au personnage. Les teintes dominantes utilisées par Catherine Metzeyer passent des couleurs froides aux chaudes en fonction des émotions véhiculées dans l’histoire. Chaque double page permet également de voyager à travers les yeux de cette petite fille qui va peu à peu laisser reprendre le cours de sa…