Contes griffus


RÉSUMÉ
Un recueil où se redéploie l'éventail des sujets de prédilection de J. Sternberg. La femme est toujours là, mystérieuse, ravageuse, fascinante, seule consolation ou mal de vivre, même si au bout du compte elle demeure largement inaccessible. Et le jazz, qui en est comme la transposition sonore.


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Contes griffus"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Mon coffre d'acajou

«Depuis la révolution verte, les jouisseurs et les hédonistes sont emmenés, sous…

Les grains noirs de l'ivraie

Mais qui l'avait muté dans ce département, antichambre de la retraite où s'entremêlait…

Un voyage en automne

Un narrateur pétri de littérature s'invente un voyage avorté…