Brefs déluges


RÉSUMÉ
Dans Brefs Déluges, Sébastien Fevry décrit un monde au seuil d’une menace sourde, inconnaissable. Monde changé, déplacé insensiblement, que la poésie précise et sans afféterie du poète laisse pressentir. Avec une langue simple, souvent narrative, telle que les lecteurs ont pu la découvrir dans son premier livre, Solitude Europe (Cheyne, 2018) qui a remporté de nombreux prix, Sébastien Fevry rend tangible le sentiment d’inquiétude. Les paysages familiers sont rendus flous. Le chaos s’installe par petites touches, jusqu’au vertige.

NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Après Solitude Europe, un premier coup de maître salué en Belgique et en France par plusieurs prix importants, Sébastien Fevry décrit dans Brefs déluges un monde guetté par l’angoisse, une sourde menace, des dangers latents.Dans Solitude Europe, il évoquait la coexistence de deux mondes : au sein de nos sociétés de plus en plus closes sur elles-mêmes, sur leurs replis identitaires ou leurs peurs, l’évocation par petites touches du sort et de la place des victimes de l’Histoire y était un thème majeur. Le poète nous proposait une réflexion nécessaire sur la condition humaine, à travers le regard que nous devrions porter sur l’autre, miroir de notre propre identité.Ici, à travers six sections…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:monde brefs déluges poète - "Brefs déluges"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9176 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Kronostase

Recueil de poèmes qui constitue le dernier volet du triptyque de la "Tri kalogie". L'auteur s'y défoule contre la…

Le kobzar de l'exil (T. 1)

Selon l'auteur : "Une espèce de Divine Comédie Humaine d'après Dante et Balzac, écrite en 1059…

Extraction de la peur

"à 9 heures du monde je touche à chaque instant dans le grand puits de bleu…