Au pays des Osmanthus



À PROPOS DE L'AUTEUR
Anne Rothschild
Auteur de Au pays des Osmanthus
Anne Rothschild, née à New-York en 1943, double nationalité belge et suisse, partage son travail entre une activité graphique de graveur et peintre et une production littéraire. Tout en réalisant régulièrement des expositions à Jérusalem, Genève, Paris, elle a publié de nombreux recueils de poèmes, dont Les Palais du désir, aux éditions Empreintes à Lausanne en 2004, des romans, ainsi que des ouvrages de bibliophilie qu’elle a illustrés. Elle dirige l'action éducative au Musée d'art et d'histoire du Judaïsme.
  • L'an prochain à Jérusalem, poèmes, Editions Eliane Vernay, Genève, 1979.
  • L'errance du nom, poèmes, Editions Eliane Vernay, Genève, 1982.
  • Sept branches-Sept jours, poèmes, Prix M.P. Fouchet, Editions l'Âge d'Homme, Lausanne, 1983.
  • Du désert au fleuve, poèmes et aquatintes, Editions Michèle Broutta, Paris, 1986.
  • L'eau du marbre, poèmes, Editions Le Cormier, Bruxelles, 1987.
  • Le passeur, poèmes, Editions Empreintes, Lausanne, 1990.
  • Draperies de l'oubli, poèmes, Editions les Eperonniers, Bruxelles, 1990.
  • Le buisson de feu, roman, Editions l'Âge d'Homme, Lausanne, 1992.
  • Les arbres voyageurs, poèmes, Editions Empreintes, Lausanne, 1995.
  • Un châle brodé de larmes, roman, Editions Luce Wilquin, 2000.
  • Palais du désir, poèmes, Editions Empreintes, Lausanne, 2004.
  • Le rêve de la huppe, poèmes, Editions Al Manar, Paris, 2005.
  • Tout commence la nuit, Editions Al Manar, Paris, 2008.
  • L'enfance égarée, Editions Caractères, 2013.


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Le nouveau livre d’Anne Rothschild relève d’un genre que, en notre époque de mondialisme instantané, on pouvait croire un peu oublié : le récit de voyage. Il relate le périple effectué dans le sud de la Chine en septembre 2018 par l’écrivaine-artiste et une amie, sans doute Sylvie Wuarin dont un beau dessin fait seuil au volume. On devine d’emblée le risque d’un tel projet, accru par l’ignorance de la langue locale et le recours à une interprète : « acclimater notre inconnaissance de l’Asie grâce à des langages connus » (R. Barthes, L’empire des signes). A. Rothschild y échappe-t-elle ? Un premier niveau du texte, le journal d’une touriste européenne, est nourri d’anecdotes, d’observations,…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Au pays des Osmanthus"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9174 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Destrée le multiple

Préface de Jean Tordeur Textes de Jacques Detemmerman, Georges-Henri Dumont , Philippe Jones , Raymond Troussson À propos du livre (4e de couverture) Quelque soixante ans après sa mort (1936), la personnalité…

Pour une internationale du genre humain

En renouant avec la tradition du manifeste,…

Le Voyage au bout de la nuit de Céline : roman de la subversion et subversion du roman

À propos du livre À travers les différents niveaux de sens que le texte romanesque du Voyage au bout de la nuit superpose, cet ouvrage serre de près le processus d'instauration du langage célinien, de la surface des mots à la totalité de la création. Transposant la rhétorique de l'argot en un formidable discours subversif, ce langage fonde l'identité symbolique de Bardamu, le héros-narrateur, mais aussi celle de Céline dans cette Nuit de l'écriture où, entre vécu et imaginaire, durée et Histoire, désir et néant, l'écrivain triomphe des discours sociaux de son temps par l'affirmation souveraine d'un style. Mythe romanesque du voyageur de la Nuit, hallucinant de vérité désespérée et de révolte ; mythe littéraire de l'écrivainargotier dont le propos embrasse dans sa revanche verbale toute la honte, toute la souffrance du Mal contemporain : deux niveaux de cette «écriture de la parole» qui entretiennent un subtil trompe-l'oeil entre le sens et la représentation. C'est dans ce travail que résident la modernité de Céline, son art réel d'écrivain comme sa compromission authentique de sujet face à la société et à l'Histoire. Cette étude est le fruit d'une technique magistrale et…