Pierre Hoffelinck

BIBLIOGRAPHIE


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Enfants, Irina et Pavel, qui sont cousins, ont passé leurs vacances d’été au château de Portavent, en compagnie de leur tante Olga. À sa mort, celle-ci leur a légué le château de leur enfance, où ils se retrouvent des années plus tard. Ainsi commence Les héritiers de Portavent, deuxième roman du Liégeois Pierre Hoffelinck.Le récit explore l’effet des retrouvailles sur ces deux personnages, qui se sont quittés enfants et se revoient devenus adultes, dans un lieu isolé, chargé d’histoire. Retrouvailles, mais aussi huis clos, car, hormis Irma, la bonne, les deux cousins sont seuls au château.Arrivée la première, Irina retrouve avec bonheur son ancienne chambre. Se réveillant d’une sieste, elle se met en quête de son cousin et le trouve au sous-sol, son lieu de prédilection,…


Le Carnet et les Instants

Voici le récit d’un basculement, celui du jeune Karl Götz qui s’extirpe de sa vie ordinaire et va franchir toutes les limites. À l’origine de sa mutation, la demande qu’il reçoît du professeur d’archéologie dont il est assistant : victime d’une chute, le vieil homme lui annonce qu’il voit en lui son successeur et qu’il compte sur lui pour le représenter dans une rencontre internationale à Tunis auprès d’un vieil ami.

Élevé et instruit dans le monde bien-pensant de Vienne, Karl ne se soucie guère de ses obligations de jeune père et saisit immédiatement l’occasion de sortir d’un univers où il se sent à l’étroit. Située dans le passé, suffisamment loin pour que le voyage se fasse en train et en paquebot et pour que le courrier postal tienne…


Le Carnet et les Instants

Pierre HOFFELINCK, K-Gool®,  Murmure des soirs, 255 p., 20 € / ePub : 12,99 €, ISBN : 978-2-930657-87-5Que de « cagoules » dans l’Histoire : celle du bourreau, celle de l’Extrême-droite française des années 30 (« La Cagoule »), celle du terroriste ou du cambrioleur, mais jamais encore nous n’avions rencontré K-Gool®…Ce petit ® signifierait-il que l’auteur, qui a réservé le droit de ce nom, a fait un pari sur l’avenir de l’anticipation, de la pertinence et de la fonction de cet étrange objet dans un autre récit ?K-Gool®… est cet accessoire de « bonheur » que les terriens de son roman portent avec obligation et jouissance. Mais revenons au début : une colonie de terriens sur Mars n’a plus de nouvelles depuis de nombreux mois de la terre, la terre…