Michel Torrekens


PRÉSENTATION
Michel Torrekens est né en 1960. Cependant, il est bien connu qu'on devient un homme au service militaire. C'est pourquoi on peut peut-être faire démarrer la biographie de Michel Torrekens avec... son objection de conscience. Après des études de philologie romane et une formation de bibliothécaire, il quitte en effet l'univers du livre pour aller à la rencontre de la misère, de la souffrance, de l'abandon et de la violence dans un home pour adolescents, puis dans une maison pour enfants où il est amené à travailler. Ces années sont décisives. Le choc est brutal, le monde se révèle tel qu'il est. Il est bien connu d'autre part que les voyages forment la jeunesse. Michel Torrekens poursuit donc sa formation personnelle par un séjour prolongé en Allemagne. Nous sommes en 1985 : c'est l'époque des grands débats de société, l'Allemagne se place aux avant-gardes des recherches et des revendications sociales et écologiques. Fort de cette double expérience, Michel Torrekens entre quelques années plus tard au Ligueur où son attention aux problèmes sociaux trouve un lieu d'expression et d'investigation privilégié. Il a pu de la sorte travailler récemment sur les droits de l'enfant (Cahier Petit Ligueur n° 13) ou sur les problèmes de Clabecq et mener quelques grands reportages en Égypte et au Pérou. Militant d'organisations comme Amnesty International, Michel Torrekens, qui depuis, s'est marié et est père de deux enfants, se révèle non moins actif dans la critique littéraire puisqu'il collabore régulièrement aux revues Indications et Brèves, mais aussi aux... Dossiers L. Pour en savoir plus : http://mtorrekens.ibelgique.com

BIBLIOGRAPHIE


PRIX


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

L’hirondelle des Andes.Un titre poétique, qui fait rêver. Un roman qui entrelace les beautés fulgurantes, paysages, villes, d’un périple à travers le Pérou, et les sentiments mêlés de la jeune voyageuse qui s’y est lancée comme on relève un défi. Pauline, la trentaine, traductrice-interprète, habitant à Bruxelles, qui est passée par la plupart des aéroports d’Europe, atterrit, après quinze heures de vol, pour la première fois en terre latino-américaine, à l’aéroport de Lima. Un voyage au long cours qu’elle a voulu accomplir pour découvrir, explorer le pays qui lui a en quelque sorte volé sa mère. Tenter de comprendre son emprise sur celle-ci, qui y a multiplié ses engagements en qualité d’infirmière…


Le Carnet et les Instants

Nouvelles, souvenirs, évocations : les textes de Jean Jauniaux, réunis sous le titre Belgiques, égrènent sentiments, impressions, humeurs, couleurs.On participe à l’exaltante, foisonnante préparation d’une série d’émissions historiques consacrées à la Révolution de 1830 dont la télévision entendait commémorer, en septembre 1980, les cent cinquante ans. Épisode décisif dans la vie de Jean Jauniaux, fraîchement sorti de l’INSAS, que l’un de ses professeurs lance dans cette aventure. « C’est là que surgit dans ma vie le miracle de la Révolution de 1830. » L’horizon s’ouvre et, avec lui, la chance de pouvoir rencontrer – et collaborer avec – des personnalités tels Jacques Cogniaux, Jacques Brédael, Armand Bachelier… Un premier contrat…