Jean-Louis Aerts


PRÉSENTATION
Né le 17 novembre 1965 à Bruxelles, bibliothécaire, professeur de français, d’histoire, de latin et de théâtre dans un établissement bruxellois, j’adore arpenter les couloirs des écoles à la rencontre des élèves. Que ce soit pour discuter de la structure du récit, du récit à suspense, des oppositions de personnages, des couvertures, du métier d’écrivain belge, … tout est sujet à échange, car aller à la rencontre des lecteurs, c’est donner du sens à la lecture. J’ai longuement pratiqué l’improvisation théâtrale (à la F.B.I.A.) et on m’a souvent collé une étiquette de touche-à-tout littéraire. À juste titre ! Outre deux romans (thrillers psychologiques sur fond historique), je suis également l’auteur d’un one-man-show, d’une pièce de théâtre, de dizaines de nouvelles, de sketchs et de dialogues de théâtre. Je me définis souvent comme un raconteur d’histoires dans l’Histoire ! Mes personnages, à l’instar d’un Forest Gump, se retrouvent toujours indirectement impliqués dans des événements historiques, souvent belges. Si nous ne parlons pas de notre pays, qui le fera ? Mes trois préoccupations d’écrivain : divertir - instruire - susciter la réflexion.

BIBLIOGRAPHIE


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Floreffe, juin 2006 : Simon Voinet, le grand-père de Marylou, est renversé par une voiture, qui disparaît dans la nature, et meurt sur le coup. Est-ce un accident ou un meurtre ? L’inspecteur Gleizner mène l’enquête et bouscule rapidement Marylou qui garde en elle de terribles secrets.Adoptée à quatre ans, elle a été amenée quelques années plus tôt à faire la connaissance de Dantiedov, un richissime vieillard américain qui a eu une terrible mainmise sur sa vie. Prise en affection par le vieil homme, Marylou entre dans les confidences et est chargée d’écrire sa biographie. Il lui fait part notamment d’une malédiction qui frappe la famille de son père biologique. Peu à peu, elle comprend les enjeux dont elle fait l’objet. La vie de Marylou est parsemée de troublantes…