Florence Richter


PRÉSENTATION
Criminologue de formation (ULB), Florence Richter a travaillé dans ce secteur durant une dizaine d’années, notamment comme chercheure à l’ULB, directrice de la Maison de la Prévention de Huy, et comme analyste criminelle au Commissariat de police de Molenbeek. Elle a ensuite changé d’activité et a été administratrice-déléguée de la tribune de conférences « Midis de la Poésie » à Bruxelles, éditrice à La Renaissance du Livre, et chercheure associée pour le Groupe FNRS « Droit et Littérature » (Université Saint-Louis-Bruxelles). Actuellement employée au Ministère de la Culture (Fédération Wallonie-Bruxelles), elle dirige « Lectures.Cultures » (revue professionnelle des bibliothèques publiques, centres culturels et PointCulture). Elle a publié un essai, Ces fabuleux voyous : crimes et procès de Villon, Sade, Verlaine, Genet (éd. Hermann, 2010, préface de François Ost, prix Léopold Rosy de l’Académie royale de Belgique), un conte philosophique, La déesse et le pingouin (éd. Avant-Propos, 2014, voir aussi le site www.ladeesseetlepingouin.com), et un roman-pamphlet, Qui est Geoergette ? 2046-2054 (éd. Samsa, 2019). Entre 2016 et 2020, Florence Richter a été chroniqueuse au quotidien La Libre Belgique, pour la rubrique « Débats ».

BIBLIOGRAPHIE