Alia Cardyn


BIBLIOGRAPHIE


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

En 1995, Rose Campion, enfant solaire de six ans, voit ses repères se fracturer d’un seul coup : ses parents, Gabrielle et Charles – rentiers et lui timoré, elle éteinte, finalement très peu connus de leurs voisins – se sont évaporés sans crier gare. Confiée à un orphelinat, la petite fille refuse de se croire abandonnée et tente de surmonter la tragédie grâce à la vivacité de Lucie et à la confiance en la vie de son grand frère Oscar, meneur inné de leur bande de « survivants ». À l’école, c’est le tendre Henri qui la protège et la console avant qu’elle soit mutée dans un établissement plus proche de son lieu de vie. Ernest Jaco, inspecteur proche de la retraite, s’émeut lui aussi du sort de la gamine et met tout en œuvre pour comprendre le mystère…


Le Carnet et les Instants

Tous les 27 juillet, Barnabé Quills organise une fête magnifique dans sa propriété au bord de l’océan. Chaque année, c’est l’émoi dans la petite ville de Black, où les invités se préparent dès le matin pour la soirée qui est désormais the place to be. Cette année, alors que les feux d’artifice s’épanouissent dans le ciel, Théa Vogue, dix-huit ans, saute de la falaise devant tout le monde.

Nous retournons alors quatre ans en arrière avec plusieurs niveaux de lecture : il y a le récit de la vie quotidienne de Théa et des amis de sa mère (Barnabé, Charlotte et Jane, qui vivent chacun leurs difficultés), le journal intime de la jeune fille où elle confie ses secrets et ses questionnements, mais il y a aussi les lettres de la mère de Théa. Celle-ci…