Vieille peau


RÉSUMÉ
Pas de prologue, Christophe Kauffman nous plonge immédiatement dans le vif du sujet, comme on plante un couteau dans le coeur, avec souplesse et détermination. Paola, quatre-vingts ans, vit seule dans sa maison aussi usée qu’elle nichée dans un quartier en déshérence. Ce jour-là, elle a de la visite. Trois jeunes en vadrouille. Elle n’a pas dû leur ouvrir, ils s’en sont chargé. Et là, elle apprend qu’ils veulent la cambrioler. Ces trois-là ne sont pas des tendres. Il faut avouer que la cité qu’ils habitent ne l’est guère plus. Paola n’a pas dû leur ouvrir, ils s’en sont chargés. Le récit nous est conté par Paola, la vieille, et Jamila, un des trois visiteurs, qui a son « parler djeuns » tout aussi fleuri que la langue de la vieille. L’alternance des conteuses nous fait vivre les émotions des deux « camps » avec bonheur. La situation va rapidement dégénérer. Personne n’arrive plus à raisonner personne et tous en sortiront… différents.
FIRST:xfirstword - "Vieille peau"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Quand j'étais mort

Depuis L’œil de la mouche (1983), André-Joseph Dubois prend un malin plaisir à observer le monde qui l’entoure et à nous le restituer avec le regard posé…

Perversus

Je suis entré deux fois dans Perversus , ce qui signifie que j’en suis sorti. La première fut aisée :  « C’était un soir d’octobre, dans une plaine du nord, où bruissaient des rumeurs…

Mère de l’année

Si l’amour est la grande question de l’existence, quelle en est la réponse ? Lisa ne sait pas, Lisa pour qui tout débute quand une amie l’inscrit à son insu au concours…